Votez blanc

Publié le par Maniette

VENDREDI 27 MAI 2005     12H00

En ce prochain week end d'élections européennes, je vous invite fortement à rester chez vous, et ne pas vous rendre aux urnes.

Depuis quelques jours je n'entends plus que débats, au boulot, dans la rue, entre partisans du OUI ou ceux du NON, alors que la grande leçon à retenir de ce scrutin, si il en est une, est que l'on s'en fout complétement. Nous sommes perdant, dans un cas comme dans l'autre. Il fait beau, allons à la mer, faire un tour à la campagne, ce ne sont pas les activités qui manquent.

Depuis longtemps les partisans du OUI agitent le spectre des divisions et nous rappellent que depuis la création de l'Europe, nus n'avons plus connu de conflits et de tensions entre pays voisins. Comme si cette constitution était garante d'un autre siècle de paix. Les guerres ne naissent pas parce que nos voisins parlent une langue différente ou ingurgitent de la bierre ou du vin, elles naissent quand les peuples atteignent un tel niveau de pauvreté que la violence et la haine déraisonnée n'ont plus de contrepoids, qu'il existe une union ou pas entre les nations. En ces temps de liberalisme absolu et de profond mépris pour la condition humaine, je ne pense pas que le moindre traité puisse faire grand chose pour un futur décadent et dangereux, à long terme.

Suis je donc plutôt pour le NON? Je ne dirais que cela : le seul fait que les deux extr^mes, gauche et droite, se retrouvent d'accord sur ce point, est suffisant pour comprendre à quel point cette solution est viable... Les fachos et les pseudos révolutionnaires du facteur populo sont curieusement main dans la main, restez chez vous!

La seule solution : Erigez le VOTE BLANC en véritable vote, un vote qui compte. Si le vote blanc l'emporte, c'est la plus belle réponse à ceux qui ont mal formulé la vraie question du référendum : Voulez vous cette constitution, oui ou non, ou bien par hasard, voudriez vous une autre option, à savoir un désengagement complet de ce processus de globalisation néfaste et corruptrice, déjà engagée?

Votez blanc, toujours, encore, jusqu'à ce que 100% des bulletins, elections confondues, affichent cette même candeur. Puis rappellez vous de mon parti et du programme, j'attends vos suggestions. La seule certitude, inébranlable, nous ne pourrons combattre la médiocrité et la décadence de notre sociète, que par la culture et le mérite. Le plus grand progrès que puisse accomplir l'être humain, ces prochaines années? Mettre son cerveau en fonction, cela devrait suffir.

Publié dans devotionall

Commenter cet article

devotionall 27/05/2005 18:07

Nous sommes d'accord, Ronan, il faut juste, et c'est IMPERATIF, ce serait LE plus grand progrès démocratique des dernières décennies, que le VOTE BLANC soit reconnue pour ce qu'il est, à savoir le refus de tous les candidats qui se présentent, ou des idées débattues. Il signifirait: recommençons, avec d'autres candidats, ou dans le cas de la constitution, revoyons notre engagement en Europe. Tant que le vote blanc n'a pas de propre légitimité, seule l'abstention a encore du sens, avec pour sul problème les extremes, qui vont voté, eux, pour les exaltés qui les représentent. La démocratie se mord la queue. Le grand Pirandello avait raison, la démocratie est la forme la plus perverse de tyrannie pour qui n'est pas en accord avec la majorité.

Ronan 27/05/2005 16:24

Celà fait des lustres que le vote blanc l'emporte...et rien à changé. Il faudrait plus qu'un vote blanc. Votez blanc à ce référendum montre que tu n'ai ni satisfait du oui,ni statisfait du non...bon, on est bien avancé là, puis il y a ceux qui ne voteront pas les mauvais citoyens ceux qui ne cautionnent pas le système politique actuel et passé et sans aucun doute future complètement déconnecté de la réalité...car au fond qu'est ce qu'un homme politique sinon un être qui a la prétention de savoir ce qui est bon ou non pour les masses...dixit une large interprétation du contrat social and co.