SPIDERMAN : La saga du clone Tome 2 (marvel omnibus)

Publié le par DEVOTIONALL

COMICS Corner :

SPIDERMAN : La saga du clone Tome 2 ( Marvel Omnibus )

Commençons par les défauts de cet omnibus. Il est lourd, très lourd. Le lire bras tendu relève de l’effort physique intense, le poser légèrement sur les cuisses ou le ventre vous provoquera au choix hernie ou déchirure musculaire. Il n’est pas complet non plus. Tous les épisodes de la saga du clone n’y figurent pas. Il aurait fallu un troisième volume pour couvrir l’exacte étendue de cette aventure à rallonge. Il est cher, également. 900 pages certes, mais 65 euros quand même, ce qui le place hors de portée de certaines bourses. Et pour finir, pas mal de fans du tisseur vous le diront, cette histoire de clone qui n’en finit pas, c’est de la daube et ce fut la raison pour laquelle beaucoup abandonnèrent le personnage. Après il y a mes raisons personnelles de vous dire d’acheter ce mammouth. La nostalgie, car cette saga tombe pile poil dans le début de mes années fac. Le suspens, car la vérité de qui est le vrai Peter Parker et qui le clone, n’en finit pas de se défausser. Il faut dire que la Marvel elle-même ne savait trop que faire. Elle avait pris un risque exceptionnel pour un comics mainstream : effacer des décennies d’aventures et donner le rôle titre à un nouveau venu : le clone parfait de Spidey, que l’on croyait mort et enterré sous les décombres d’une usine abandonnée. Mais le public des lecteurs a fait pression, et il a fallu rectifier le tir en cours de publication, modifier les plans, céder aux doutes, semer des fausses pistes et en défricher d’autres en urgence, bref un énorme chaos scénaristique et créatif, un fourre tout pourtant quasi génial, avec le recul. Impossible de ne pas se prendre au jeu, de ne pas rester en haleine, même si la crédibilité, et bien, ce n’est pas toujours ça… 900 pages de miroirs et de jeux de fumée, pour enfin savoir qui est Spiderman, qui est Peter Parker ; même Luigi Pirandello n’aurait pas osé aller jusque là. Et que ce pavé plaise ou pas à certains d’entre vous, c’est en tous les cas le joli cadeau de noël que je me suis fait avant l’heure. (7/10)


               Le voilà, la bête, le pavé !

Publié dans COMICS

Commenter cet article