PESCARA CALCIO : La grosse crise

Publié le par DEVOTIONALL

VU SUR LE NET (Malheureusement)

L'équipe de PESCARA au bord du gouffre...

Chaque mercredi, le pire du pire est sur le net. On a lu pour vous, on en reparle ici.



Vous croyez donc que tous les joueurs de football sont des milliardaires et que tous les clubs roulent sur l’or ? Allez donc voir jouer le club italien de PESCARA, jolie ville située sur la côte Adriatique, et qui évolue dans le championnat de « Prima Divisione », c'est-à-dire la division 3, après avoir connu la série A durant les années 80. Depuis septembre, tous les membres de l’équipe ne sont plus payés. Le club n’a plus de terrain d’entrainement et utilise, quand cela est possible, les infrastructures du « Renato Curi », formation de série D qui se montre bien généreuse en prêtant aussi des maillots et le service buanderie pour laver le matériel utilisé ! Les équipes de jeunes n’ont plus de bus pour les déplacements et chacun doit demander aux parents de faire le trajet pour aller jouer. L’équipe première n’avait plus d’argent non plus avant de se rendre sur le terrain de l’Arezzo, et le transport et l’hébergement ont été miraculeusement assuré avec les pourcentages (18%) sur les recettes du match en déplacement. L’hôtel qui accueille les joueurs à Pescara attend d’être payé lui aussi, et il a décidé d’expulser les occupants faute de règlement immédiat. Les nouveaux dirigeants, qui ont relevé le club récemment ( une banque suisse inconnue, la Eurocat ) sont aux abonnés absents, et il faudrait tout de suite 1 million d’euros pour espérer finir la saison. Malgré tout cela les sportifs restent des sportifs : ils ont tenu en échec l’Arezzo 1-1 après avoir longtemps mené au score, et ils occupent une honorable 7° place au classement. Sans salaire, sans avenir immédiat, sans conditions minimales pour effectuer leur travail de tous les jours, ils persistent à jouer, et menacent cette fois sérieusement une grève à outrance dès le prochain week-end si rien ne bouge. Dans le foot aussi, l’injustice et les disparités économiques sont bien présentes, et on ne prête qu’aux riches, c’est bien connu…


Dur moment pour l'équipe de Pescara...

Publié dans CALCIO

Commenter cet article

- 19/11/2008 22:21

C'est le club de Sliskovic et Sivebaek? J'ai bien révisé mes leçons, hein?

- 19/11/2008 22:21

C'est le club de Sliskovic et Sivebaek? J'ai bien révisé mes leçons, hein?