Punisher

Publié le par Devotionall

Si vous jetez un oeil sur mon imposante bibliothèque, vous allez y trouver pêle mêle ( en fait tout est classé selon un ordre dont je suis le seul à connaître la logique, mais il existe une vraie logique, juré! ) les grands romans de la littérature italienne, des tragédies grecques, des recueils de nouvelles diverses et variées, et des tas de bandes dessinées et de comics dont le ... Punisher. Cherchez l'intrus.

J'ai toujours défendu le caractère intelectuel du Punisher, et ce n'est pas une mince affaire. Résumons les faits. Derrière ce nom qui est tout un programme, se cache Franck Castle, ancien marine ( déjà une fausse note ) pluri décoré pour divers exploits au viet Nam. Si vous avez vu le film, je vous vois déjà ricaner... si vous ne l'avez jamais vu, gardez l'esprit ouvert. Après tout Mister Castle n'est pas plus idiot que Obelix se vautrant dans une marmite de potion magique avant de se ballader 24h sur 24 avec un menhir sur le dos. Ils sont cons ces gaulois.

Donc le sieur Casltle est revenu à la vie civile et un beau jour d'été, il picnique dans Central Park avec sa femme et ses deux enfants. C'est assez mièvre comme début, saut que soudain, un réglement de compte entre mafieux tourne à la catastrophe : la famille Castle est réduite à sa plus simple expression: Franck gravement touché et les autres en bouillie. Je vous avais prévenu, ce n'est pas le film.

Castle se rétablit, et pris d'un violent rejet des institutions qui ne réussissent pas à châtier les coupables,bien que ceux ci soient connus de tous, il décide de devenir le grand nettoyeur de la pègre. Arborant sur la poitrine ses emblèmes de guerre du Viet Nam ( le fameux crâne ) il devient officiellement le plus grand pourvoyeur des fossoyeurs new-yorkais. La pègre, la maffia, les dealers, la grande lessive est lancée, jusqu'à l'essorage le plus complet. Si nous étions en France, la famille Médecin et les pseudo princes d'opérette du rocher maudit n'aurait plus qu'à réciter leurs prières, mais nous sommes de l'autre coté de l'Atlantique, c'est pourquoi la ville de Nice est un véritable nid à corruption et qu'à Monaco la maffia russe continue ses emplettes...

Le Punisher est sur entrainé, sur armé, et très dangereux. Ce qui me fait répondre à l'une des questions que l'on me pose souvent sur les comics : Coment se fait-il que toutes les super héroïnes soient bonnes, avec un physique d'enfer et des gros nichons? Je répondrais juste que si ces héroïnes faisaient dans les 100kgs il leur serait bien difficille de mener une vie aussi périlleuse, quand aux nichons, on dira qu'lles se sont payé des prothèses avec l'argent de leurs exploits, mais là je m'égare... Revenons au Punisher : les super héros sont toujours SUPER ENTRAINES. Le Punisher fait 200 abdos au petit dej suivi de 40 minutes de course, il peut faire 50 pompes sur chaque bras en 30 secondes et soulève facilment 150 kgs en dévellopé couché. Pour ma part je continue de m'exercer au poids chaque jour, mais une fastidieuse tendinite au coude chaque fois que je dépasse une certaine fréquence ne me consentira pas de devenir le Punisseur niçois. En plus je ne crois pas qu'Anna soit très contente si elle me voit rentrer avec du sang pleins la veste, les frais de pressing sont très elevés!

Donc le Punisher est un idéaliste, il fauche la mauvaise herbe, en bon fasciste qui se subsitue à la justice. Pas besoin de procès, le Punisher juge et châtie en deux temps trois mouvements. Suis je en train de faire l'éloge du personnage? Peut être bien que oui... Qui n'a jamais eu envie d'envoyer un bon calibre 45 dans la face de son patron ou du voisin qui hurle du matin au soir ( ma voisine est une folle hystérique qui injurie les passants sous sa fenêtre et lance des blasphèmes à longueur de journée. Punissons la! )? Et bien le Punisher est encore plus zen, il ne s'arrête pas à ces pécadilles, mais élimine seulement les grands voyous de la pègre. Si ça ne donne pas envie de le lire, après ça!

En conclusion : un article complétement inutile qui ne vous incitera même pas à découvrir le personnage car vous êtes bourrés de préjugés, et vous préfererez toujours vous extasier devant le dernier roman de Fujikawashira, sur la jeunesse rebelle d'Osaka. Vous allez être punis!

Le Punisher, faut pas l'emmerder.

Publié dans devotionall

Commenter cet article