Ferme cruelle

Publié le par Maniette

Ce soir je ne peux m'empêcher de penser à toutes ces personnes qui plongées cet été dans un malheureux coma, ou séquestrées dans un réduit ou un garage ( l'ex femme de ménage de Okpara, par exemple ), ou encore de retour d'un voyage autour du monde de presque un an ( Salut Alex, la braderie de lille était elle aussi ethnique que ton long périple? ), n'ont pu profiter du grand événement médiatique qui a plongé la France dans un désarroi semblable à ce que l'Amérique connu un fameux jour de crack boursier

Nouvelle rubrique : BROUILLON DE CULTURE

FERME CRUELLE...

 

Sommairement, le rappel des faits en plusieurs étapes.

Les personnages:

Le cocu : Jean Pierre Pernaut, présentateur du journal télévisé de la première chaine française, grand gourou d'une oeuvre de désinformation massive depuis plusieurs années, président d'honneur des légions pétainistes nostalgiques et de l'association "sauvons les santons de Provence et les petites fermes du Larzac du lobby americano sioniste".

La garce : Nathalie Marquay, ex Miss France (? ) rescapée d'un cancer généralisée, mais beaucoup moins forte en montagne et dans les contre la montre que Lance Armstrong, clone franchouillarde de Mortycia de la famille Adams.

Le gigolo : Daniel Ducruet, démarre dans la vie comme poissonnier, se lasse bien vite de ne pecher que des thons, s'interesse de près à la raie de la princesse Stephanie de Monaco. Comme un ouragan, pénètre à tous va sur le rocher et se retrouve banni en Italie à jouer les plays boys sur les chaînes de Berlusconi.

Le lieu : La Ferme, la vraie, la grande. Celle où de vrais animaux ( vaches, cochons, Régine ) tentent tant bien que mal de cohabiter trois mois avec de pseudos vedettes sur le retour, ou encore jamais vraiment parties.

Figurez vous que la garce, après avoir tiré des larmes aux français au sujet de son amour pour son athlète de ex futur mari, s'est consolé de sa solitude du moment dans les bras de l'ancien poisonnier princier.La France entière a frémi, les journeaux ont vu leurs tirages augmenter de 300%, un véritable raz de marée. Même Sarkozy voulait intervenir pour faire rentrer la fermière infidèle au foyer, mais cela n'est semble t'il pas vraiment la spécialité de la maison ( on sussure que Cecilia serait retournée avec son ex mari Jacques Martin, qui, mais c'est à confirmer, ne serait pas mort! )

Au final, pourquoi un article de cette teneur, pourquoi se pencher de près sur cette farce grotesque qui m'aura presque fait rire? Parce que c'est officiel, la France est un pays de papys et mamies réacs et voyeurs, un royaume fétide où le nombre des aveugles fait qu'il est aisé pour un borgne de s'emparer de la couronne. Le déforestation se poursuit pour imprimer d'immondes torchons dispensables, mais que fais Sting dans tout ça? La France et ses 20 millions de connectés... mais connectés à quoi, au fait?

P.S : Alex, tu a fini ton tour du monde sans mettre le pied, cette fois, en Afrique. Il te reste une possiblité de ratrapage si tu penses à te rendre au marché de Wazemmes. Evites cependant les faubourg de Roubaix, l'épidemeide virus Ebola ou la grippe aviaire sont aux portes de chez nous!

Publié dans devotionall

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article