MELODIUM : La tête qui flotte (Blazers 65)

Publié le par DEVOTIONALL

Le journal des culturés présente :

MELODIUM : La tête qui flotte, et sans fumer!

Passionnant musicien, toujours en quête de nouvelles pistes sonores et compositeur intarissable, Laurent Girard aka Melodium navigue de label en label pour nous proposer, de manière régulière, ses dernières et toujours très intéressantes compositions. Après avoir sorti des albums sur des labels aussi brillants que Static Caravan (Des anglais), Active Suspension (des français), Audio Dregs (même des américains) ou Disasters by Choice (finalement en Italie!), c ‘est au bout du compte sur la structure française Autres directions in music qu’il fait paraître son plus bel album La tête qui flotte. Un disuqe qui ouvre de nouveaux horizons dans le ( pour l'instant tout ) petit monde de Melodium.

  Une fois de plus, assez différent de tout ce qu’il a pu nous proposer par le passé, cet album dont les titres de tous les morceaux méritent à eux seuls que l'on se penche sur la question, se veut plus organique, plus pop et plus encore ouvert sur l’extérieur, notamment dans la manière d’appréhender la composition. Entouré de quelques amis, dont Dudley au chant, il réussit un album sensoriel et changeant, alternant les atmosphères tranquilles avec des passages plus tendus faisait la part belle aux beats épais et aux sonorités saturées. Toutefois ne nous voilons pas la face : Vivre à Nantes, avec ce qu'on y entend, et les declarations sans ambages qui y sont fait, ça ne doit pas être très drole tous les jours! Le Laurent doit avoir un abonnement grande fréquence avec son medecin, lequel l'aura probablement redirigé bien vite chez un bon psy à la fréquence de plusieurs séances par semaine. Jugez en donc vous mêmes : qui aurait eu la tentation de nommer des morceaux Se rayer provisoirement de la liste des vivants, ou encore le creux est ma matière première?

 

 

 Armé de son enregistreur mini-disc, Melodium a capté de nombreux sons naturels, sons de guitares jouées dans la foret ou simples claquements de doigts, il a rassemblé tout ça et s’en est servi de matière première pour façonner des compositions qui n’ont jamais été aussi libres. Arrangées avec des Claviers, mélodicas, flûtes, et autres balafons, ses 15 chansons n’avancent à aucun moment sur des sentiers balisés et ne laissent jamais l’auditeur à l’abri d’une surprise.  Et même si les contours se font parfois rugueux, La tête qui flotte se révèle une grande musicalité et d’une grande richesse harmonique. Un disque qui rappelle le travail d’une formation telle que Berg sans Nipple, ou ce que pourrait donner un Yann Tiersen sous acide ou avec plus de talent. Nous avions parler de Brian Eno recemment, voici donc peut être un de ses épigones à la française. De plus, avec le parcours assez lamentable des canaris nantais en Ligue 1, accrochés aux prouesses tardives d'un toxico sur le retour ( Barthez ) et avec toujours un petit pied en ligue deux ( certes, une des places pour l'enfer des petits est déjà reservée aux parisiens, n'en déplaise à Tommawack ), gageons que Girard aura de quoi nous ressortir son spleen electro sirupeux pour un nouvel album dont on ne se privera pas, bien entendu. Vous savez donc ce qui vous reste à faire? (7/10)

Le track listing, pour le plaisir ( les titres sont savoureux )

Melodium - La Tête Qui Flotte
01. Hellomusic
02. Les Psychotropes sont mes amis, puis mes ennemis
03. Se rayer provisoirement de la liste des vivants
04. Kill me with a smile
05. Emptykuerten
06. Le Creux est ma matière première
07. L'attachement aux symptômes
08. Mon baromètre mental
09. Interlude pour dépressifs
10. Gamm-recomposé
11. Marcher à l'envers dans nantes-atlantique
12. Greg Davis > Craig David
13. La Chanson de Laïs-Salomé
14. La Fin de tout
15. La Vie est plus belle depuis...

                                                

 On peut parfois réussir de bons matchs, accrocher la prolongation sur le parquet d'une des équipes les plus dur à jouer, et finalement perdre... surtout quand en face vous avez un certain Kobe Bryant qui plante 65 points! Incroyable mais vrai, 65, et dans ces cas la, le mieux à faire, c'est de se dire que ce genre de soirée, ç n'arrive qu'une fois tous les 3/4 ans. Domage car les Blazers ont fait un match plein. Plus modeste, Travis Outlaw a marqué 10 points en huit minutes, en fin de match, contribuant à la belle prestation de Portland. Mais 65... que voulez vous y faire?

65 points! Tout est dit

LOS ANGELES LAKERS - PORTLAND   116 - 111 (OT )

PTS : BRYANT (Lak)   65

RBS : ALDRIDGE   10

ASS : ODOM (Lak) et RANDOLPH   6

Bilan : 26V 39D

Publié dans Blazers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article