Blazers 48 : House of M

Publié le par Devotionall

Poursuivons nos investigations afin d'arriver fin prêts au grand rendez vous de mars : Civil War, ou comment refonder à jmais le mythe du super héros. Mais en attendant, séances de rattrapage! Aujourd'hui nous revenons sur HOUSE OF M.

L'histoire commence avec la fin de Avengers Dissassembled ( voir samedi dernier )  ou Wanda alias la Sorcière Rouge perdait la raison à cause de ses pouvoirs grandissant qui lui permettent de manipuler la réalité et les champs des probabilités et fut emmené par son pére, le puissant Magnéto à Genosha pour voir Charles Xavier afin de l'aider. Malheureusement, Xavier, le mentor des X-men ne peut plus rien pour Wanda et se rend à New York. Il convoque le docteur Strange, Les New Avengers (Captain América, Spider Woman, Spider-Man, Luke Cage, Sentry, Iron Man) et les Astonishing X-men (Cyclope, Emma Frost, ShadowCat, Wolverine, le Fauve et Colossus) ainsi que des anciens Vengeurs (la Guêpe, Hank Pym, Miss Hulk, Warbird, le Faucon et Wonder Man) ayant connus Wanda pour décider de son sort. Plutôt glauque et inattendu ? Le pire est a venir. Alors que Wanda dort, Vif Argent, son jumeau discute avec son pére Magnéto de la réunion qui se tiens à New York, ils savent qu'ils vont venir la tuer et ils ne savent pas quoi faire pour résoudre la situation actuelle. Les équipes aprés de tumultueux échanges sur la décision à prendre (Emma Frost pense qu'il faut la tuer car elle nuit aux mutants du faite que la Sorcière Rouge est une mutante et une menace alors que les Vengeurs pensent à leur amie). Ils décident de se rendre à Genosha pour mieux évaluer la situation. Lorsqu'ils arrivent, ils ne trouvent pas Wanda et Charles Xavier disparaît. Ils retrouvent leurs traces dans une église mais c'est alors qu'une vague d'énergie change le monde. Spider-man se retrouve dans un lit, reveillé par son fils qu'il a eu avec une certaine Gwen Stacy ... pourtant morte depuis des lustres dans la vie réelle. Car oui, voilà, Wanda, la soricère en rouge, a reforgé le monde à sa dimension, à son désir, et dans ce nouveau monde, les mutants sont tout puissants, et mènent le reste de l'humanité en esclavage. Bien entendu, dans un tel contexte, devinez un peu qui gouverne la planète? Magneto himself, bien entendu!

House of M est un renversement de situation : Et si les mutants ( qui sont en fait une parabole dans le monde Marvel, et symboles des juifs, des noirs, des handicapés, de tous les opprimés ) de persécutés qu'ils sont devenaient les maîtres du monde, et décidaient de faire payer l'humanité pour son attitude? C'est en tous les cas le credo de Magneto, qui professe le poing de fer, alors que les X-men du professeur Xavier luttent pour la cohabitation dans la paix et la compréhension. Ce cross over avait été annoncé à grands renforts de trompette, et nous étions très impatient de le lire, mais il faut bien admettre qu'il n'aura tenu ses promesses qu'en petite partie : Si sur le moment l'histoire était assez bien ficelée, les fameuses conséquences à la fin de l'événement ont été minimes, juste un pretexte pour amener à Decimation, qui nous occupera samedi prochain. . Les dessins sont français, plus précisément d'Olivier Coipel, un artiste qui monte, et dont le dynamisme dans le trait est assez plaisant. House of M se lit comme un plaisant "What if", cette glorieuse série en vogue dans les 80's qui explorait des scénari possibles du genre : Et si Peter Parker avait été piqué par un moustique radioactif, ou Et si Captain America avait été comuniste. (6,5/10)

Vous pouvez facilement retrouver la mini serie House of M ainsi que tous les épisodes satellites qui s'y rattachent dans des revues de Marvel France parues très recemment. Le crossover complet et en VO est disponible ici : il vous en coûtera de douze à vingt euros selon vos préférences.

House of M : Wolverine trudice Magneto pour la enième fois...

                                                                                Le second match consécutif à Denver n'a pas été aussi réussi que le premier, mais les Blazers chutent avec les honneurs, sans avoir vraiment démérité, surtout Brandon Roy, qui galvanisé par sa selection au match des rookies, au prochain All star game, a brillé de tout son talent  chez les Nuggets. Un tir à trois point a d"ailleurs permis aux Blazers d'accrocher une prolongation, face à une équipe qui jouera probablement un role certain dans les futurs play off : une nouvelle preuve que les rouges et noirs sont en train de gagner en maturité en cette seconde partie de saison. Clyde Drexler, l'ancienne gloire de Porland, s'est répandu en louange dans la presse americaine au sujet de la nouvelle génération de l'Oregon, tandis que les rumeurs de trade, avant fin fevrier, évoquent le départ de La frentz, qui ne joue pratiquement plus, bien que son salaire assez élévé en fasse un élément peu désiré par les autres équipes. Personne ne veut de Magloire non plus?

Roy, une certitude, ce rookie est un futur très grand!

DENVER - PORTLAND 114 - 107 (OT)

PTS : ANTHONY (Den)   33

RBS : CAMBY (Den)   10

ASS : BLAKE (DEn )   14   ( mais 11 ass pour Roy )

Bilan : 20V   28D

Publié dans Blazers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article