Superman again : Nous prend-il pour des cons?

Publié le par Devotionall

Cette fois, ce sont les pouvoirs de superman qui méritent de finir sous la loupe : alors du bluff ou pas, ce super gars en collant rouge et bleu, qui toise le commun des mortel du haut des cieux? Du bluff, bien sur, voici la preuve :

Identité et super vitesse : premier bluff : Pour éviter que le secret de son identité ne soit percé, Clark Kent avait coutume autrefois d'accomplir divers exploits à super-vitesse, de sorte que personne n'avait eu le temps de le voir s'en aller et revenir entre deux syllabes d'une phrase qu'il était en train de prononcer. Dans la réalité, il aurait provoqué un déplacement d'air qui aurait mis tout le monde par terre et brisé toutes les vitres du voisinages en passant le mur du son. Pire que le pet de Laurence Boccolini en fin d'emission, en somme.

Le souffle réfrigérant : Re bluff : Que Superman dispose d'un souffle réfrigérant, on n'en est plus à ça près, ce qui me refroidit plutôt, c'est l'explication qu'on en donne. Cela marche, nous dit-on, de la même manière que lorsqu'on souffle sur sa soupe pour la refroidir. On ne donne pas plus de précision, confiants qu'on est dans notre connaissance des mécanisme mis en jeu dans le refroidissement de la soupe. Regardons y donc de plus près. Vous avez remarqué que votre soupe fume? C'est de la vapeur qui s'en échappe. Comme la vapeur est plus chaude que l'eau liquide, elle emporte de la chaleur et l'eau qui reste dans la soupe est plus froide qu'avant cette évaporation. En soufflant dessus vous chassez cette vapeur et permettez ainsi qu'il s'en forme à nouveau. C'est aussi de cette façon que le vent vous donne froid quand vous êtes mouillé. Il est bien évident que ça ne peut marcher qu'avec un objet mouillé et que cela ne peut pas atteindre une température très basse car l'eau trop froide ne s'évapore pas. Le souffle de Superman refroidit n'importe quoi, mouillé ou non, et permet même de changer l'eau en glace. Je ne sais pas comment il marche, mais ce n'est sûrement pas "comme vous refroidissez votre soupe en soufflant dessus." Et puis regardez le souffler après s'être fait un kebab sauce blanche, personne ne bronche.

Troisième pipeau : La vision à travers les murs :   Grâce à sa vision X, Superman peut voir à travers les murs. C'est bien pratique. On a même vendu des lunettes sur ce principe. Authentique. (Je veux dire authentique qu'on en vendait. Mais uniquement par correspondance, allez donc savoir pourquoi.) En fait si les yeux de notre héros émettaient vraiment des rayons X, ceux qui pourraient grâce à cela voir à travers les murs seraient les personnes que Superman regarde et non Superman lui même. (Sauf que même les gens que Superman regarde ne verraient rien car les rayons X ne sont pas compris dans le spectre accessible à l'oeil d'un terrien.)  En effet les rayons X ne sont pas réfléchis, ils traverse la matière ou ils sont absorbés, on ne peut donc pas en être à la fois à la source et à la réception. Si malgré tout Superman recevait des rayons X, émis disons par les yeux de Supergirl, il pourrait certes voir à travers la matière mais il ne pourrait en aucun cas lire une lettre sur un bureau de l'autre côté d'un mur, ni reconnaître le visage de quelqu'un. Tout ce qu'il aurait, c'est ce qu'on voit sur une radio. Rien à comparer avec ce qu'on nous montre quand les dessinateurs représentent dans un petit rond ce que Superman est en train de voir. Par ailleurs, l'homme d'acier a eu tort de s'établir en Amérique, pays où l'on fait un procès pour un oui pour un non et où les puissants industriels du tabac ont été soumis par la justice. Un de ces jours, les veuves et les orphelins de tout les gens à qui il a forcément dû refiler le cancer avec ses rayons X vont se réunir en association pour le traîner devant les tribunaux et ça va faire du bruit. Donc acte, Superman n'a jamais maté Wonder Woman sous la douche en faignant de siroter un apéro sur la terrasse.

Enfin, ultime bluff : Superman est une fine oreille : Superman possède également une vision télescopique et une super-ouïe qui lui permettent de voir et entendre à une distance illimitée. Et quand je dis illimitée... On l'a même représenté en train d'observer, depuis chez nous, des gens sur une autre planète et d'écouter leur conversation. A côté, Daredevil fait minable. Je veux bien que Superman ait l'ouïe très fine mais, sachant que le son est une vibration de l'air et qu'il n'y a pas d'air dans l'espace, je suis quand même un peu étonné. Par ailleurs, si la lumière, donc les images, voyage fort bien dans l'espace, il faut se souvenir que l'intensité d'un faisceau lumineux est inversement proportionnelle au carré de la distance à sa source. On a beau avoir une vue parfaite, de l'image d'une personne située sur une planète d'un autre système stellaire, il y a longtemps qu'il ne reste plus rien. Par ailleurs même si les images et les sons pouvaient voyager d'une planète à l'autre Superman ne pourrait pas regarder ce qui se passe là bas à cet instant. Car il faut à la lumière, donc aux images, quatre ans et demi pour arriver jusqu'à nous, rien que depuis l'étoile la plus proche du système solaire. Quant aux sons, il leur faut dix huit millions de fois plus de temps encore. Morale?

Superman nous prend pour des cons, depuis sa toute première aventure. D'ailleurs comment se fait il que personne n'ait remarqué que ce grand dadais, avec une paire de lunettes en plus sur le tarin, devenait le gentil et un peu idiot Clark Kent? Même dans le nanard recemment sorti dans les salles, cela se voyait. Superman, un jour ou l'autre, tu vas te faire pincer, mon ami.

 Allez ne boudes pas dans ton coin, reviens Superman

Publié dans devotionall

Commenter cet article