BLAZERS 11 : Les vieux

Publié le par Devotionall

Un des problèmes majeurs avec les vieux, outre qu'il faut bien leur payer une retraite, les rafraichir en période de canicule, et les écouter radoter avec patience tout en leur cédant la place assise dans les transports en communs, c'est qu'en vieillissant, ils n'ont plus personne à qui parler ( enfin, s'ils étaient moins méfiants et ne pensaient pas que derrière chaque inconnu se cache un criminel qui va leur soutirer le sac ou la montre... ). Donc ils se tournent vers les animaux, c'est humain, les bêtes, au moins elles écoutent, et elles n'ont pas de capacité de jugement esthétique devant une horrible teinture orangeâtre ou un double lifting raté. Comme le meilleur ami de l'homme après la femme soumise, c'est le chien, les vieux achètent des chiens. Pas très gros, car se faire bouffer par un rotweiller ou faire du ski nautique accroché à un saint bernard, ce n'est pas bon pour leur santé chancelante. Ils achétent des caniches nains, ou des petits cockers idiots qu'ils enveloppent dans des T shirts en coton spécial mammifères à quatre pattes. Et puis il faut les faire sortir, ces petites bêtes là. Et donc vous les voyez avec leurs résidus canins remplir les caniveaux de dejections semi liquides, au mieux, ou pire encore amener ces connards de chiens déféquer sur votre pas de porte, à la sauvette. Et quand vous les surprenez dans leur méfait et que vous leur faîtes remarquer avec ironie, mais sans agressivité : Merci pour ceux qui habitent ici; ils vous regardent de leurs yeux torves ( les vieux, pas les chiens, eux ils ont honte, je suppose, mais le maître beaucoup moins, c'est un vieux, donc un sage, un intouchable ) et vous toisent ; Va te faire foutre, retorquent ils souvent, avec la classe et la dignité de l'âge, avec l'héroïsme de l'ancien collaborateur reconverti au gaullisme vert de gris de Peyrat, le maire ancien FN de Nice qui a lancé le grand projet du tram niçois pour faciliter les déplacements... des capitaux à détourner, des banques à la mairie. Les vieux sont ainsi fait que leur vieillesse doit tout excuser, tout justifier. Moi quand je serai vieux ( si cela arrive un jour, mais j'ai des doutes d'y parvenir ) j'irai violer ma voisine, me faire une banque ou deux et je prendrai le TGV sans billet, en pissant sur les chaussures du controlleur. Je voudrais bien les y voir, tiens, s'en prendre à un vieillard respectable!

Et pendant ce temps, les blazers réussissaient un formidable match défensif à New Jersey, et s'imposait largement grâce à une performance qui fait songer... à des jours meilleurs, si l'équipe peut se transcender plus souvent. Randolph a denouveau sorti le double double, et Jarret Jack, avec 12 pts et 8 assists, a été le parfait metronome du jeu offensif. Derrière, un bloc uni et sérieux, qui a réussi à faire déjouer les Nets et imposer un faux tempo tout au long de la rencontre. La semaine sur la route est donc terminée, trois défaites et une victoire, il est grand temps de retrouver le Rose Garden. Lundi dans la nuit, gros choc contrer les Spurs en prespective.

Aldrige, encore plus de 10 pts et du jeu défensif

NEW JERSEY - PORTLAND   68 - 86

PTS : RANDOLPH   20

RBS : RANDOLPH   16

ASS : JACK   8

Bilan   5V   6D

Publié dans Blazers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article