La cour des miracles

Publié le par Devotionall

Place du tribunal, dans le Vieux Nice, est un endroit spécial : c'est ce que j'appelle ici LA COUR DES MIRACLES.

Tandis que attablés aux diverses terrasses moult touristes anglais et fortunés dépensent sans compter pour d'obscures boissons à peine fraîches, les pauvres et les infirmes se tiennent respectueusement à distance. Il y a de cela plusieurs siècles, les nobles jetaient lesmiettes de leur repas aux pauvres, durant les représentations théatrales: ce n'est même plus le cas ici. Alors les bossus de service, les infortunés et les marginaux, à tour de role, débarquent dans cette vaste cour des miracles pour y proposer les happenings les plus idiots, les spectacles les plus ringards, les performances les plus absurdes. Au final, quelques maigres piecettes, de quoi se payer une dernière kro avant le retour au service social et la douche commune. Régulièrement je vous tiendrai informer des nouveaux spectacles.

Cet après midi, c'était un groupe de joueurs de flutes de pans d'Amerique du Sud, qui reprennait dans la joie et dans la bonne humeur les tubes d'Umberto Tozzi.

Hier soir, un magicien de deux mètres et musclé comme une ablette au régime, qui enchine les pires tours de "mentalisme" et autres arnaques au cartes, comme dans une mauvaise édition du grand cabaret de Sebastien.

Amis des bizarreries et de l'incroyable, bientôt le DVD " A la cour des miracles, le Best of "

 

Publié dans devotionall

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article