X-FORCE : Angels and demons

Publié le par DEVOTIONALL

X-Force, ça n'a rien de pornographique. Ni les x-men, d'ailleurs. Le géne X , c'est ce qui rend ces individus marginaux, rejetés, surpuissants, dangereux, haïs et craints par une grande partie de l'humanité. Une belle parabole pour raconter des histoires de racisme et d'exclusion. Les groupes X sont légions ces dernières années, et le plus percutant d'entre eux est précisément X-force. Comme son nom l'indique, nous avons affaire là à une fine équipe qui ne fait pas dans la dentelle. Initialement composée des anciens "New mutants" et lancée par le bouillonnant mais parfois brouillon Rob Liefeld, la série a subi plusieurs "relaunch", dont le dernier en date est en cours de publication en Vf sur les pages de Astonishing X-men. Ambiance sombre à volonté, gore et crépusculaire, le duo Kyle/Yost nous offre une version sans concession, paranoïaque et angoissante, de ce qui reste du monde mutant. Cyclops/Scott Summers accepte enfin de se tacher les mains, et comment! Pour ce faire, il met sur pied un véritable commando qui va devoir affronter une horde de fanatiques religieux, qui lutte pour la pureté du genre humain, et les terribles souffrances de Rahne Sinclair/Wolfsbane - Warren Wothington/Angel qui vont tout deux sortir de cette affaire meurtris dans la chair et dans l'esprit. Il flotte comme un parfum d'apocalypse, de fin du monde, sur ce premier run très "noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir". A mille lieues de l'insouciance mutante de notre adolescente, X-Force est une série totalement en phase avec un monde qui marche sur la tête, et où la violence ne résout rien, mais se répand partout. (7/10)

Publié dans COMICS

Commenter cet article