CORTNEY TIDWELL : Boys

Publié le par DEVOTIONALL

CD OF THE WEEK

Chaque lundi, l'album le plus attendu de la semaine, ou le meilleur, c'est au choix. A vingt euros le cd, autant savoir ce qui vous attend...

CORTNEY TIDWELL : Boys



Quand on a été élevé à Nashville et qu’on a grandi dans le mythe d’un certain Jonnhy Cash, on ne peut que tomber tout petit dans la marmite folk. Et ensuite, bien le bonjour pour en sortir, pour s’émanciper. Ou alors vous devez avoir du talent, beaucoup, pour magnifier le tout, pour aller au-delà des barrières du genre, pour inventer tout un univers musical qui sache s’étendre dans de multiples directions, pour finalement aboutir à quelque chose qu’on définira, faute de mieux, comme beau. CORTNEY TIDWELL vient de parvenir à ce résultat, et c’est assez saisissant. Depuis son première album de 2006, on la savait déjà dotée d’une superbe voix cristalline et capable de produire des morceaux sophistiquées, au final presque impossible à résumer ou à classifier. Mais cette fois, le coup de maître est garanti. Bientôt dans les bacs, le single « Watusii » entrainant et atmosphérique, n’est que l’introduction au reste, qui va suivre fin mai, sous le titre de « BOYS ». Le disque a été enregistré à la maison, et c’est le mari de Cortney qui a servi de producteur, ce qui permet de garder un contrôle total sur l’unité artistique du produit final. Sur « Being Crosby » Cortney dépasse en grâce Beth Orton, dont le timbre de voix a tendance à se rapprocher. « Oh Suicide » est une conclusion merveilleuse qui ne cesse de monter en puissance, alors qu’au contraire « Oh China » est une subtile folk song aux accents asiatiques, tout comme « Palace » une balade innocente qui gagne en vitesse et en puissance avant de s’échouer dans un déluge sonore inattendu. Ce disque contient un peu de tout, et son contraire, comme une sorte de bande son pour un film à venir, qu’on ira assurément voir au cinéma dès sa sortie. Encore complètement ignorée de par chez nous ( et même aussi de par chez elle ! ) Cortney Tidwell a de bonnes chances de ne pas le rester très longtemps. A vérifier dès la fin du mois prochain avec l’album « Boys ». (7,5/10)


Publié dans MUSIC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article