FRANZ FERDINAND : Tonight Franz Ferdinand

Publié le par DEVOTIONALL

CD OF THE WEEK

Chaque lundi, l'album le plus attendu de la semaine, ou le meilleur, c'est au choix. A vingt euros le cd, autant savoir ce qui vous attend...

FRANZ FERDINAND : Tonight Franz Ferdinand



Franz Ferdinand
est de retour. Derrière ce patronyme qui n’est pas sans rappeler l’archiduc d’Autriche assassiné ( ce n’est pas un hasard, les membres du groupes ont flashé sur un cheval portant ce nom ) se cache un groupe écossais qui fait toujours le buzz quand il sort un album, en l’occurrence le troisième cette fois ci. Battage médiatique maximum, ils sont bien aidés, pas à dire. Couverts de louanges et de récompenses en Grande Bretagne, où on ne dédaigne pas de vite sanctifier toute nouvelle « Next big thing » qui tombe entre les oreilles de la Bbc et des majors du disque, les FF ont basé leur gloire sur des refrains entrainants, des morceaux sautillants à la limite du funk censés donner des fourmis aux paralytiques eux-mêmes. Un rayon de lumière et un joli panaché de couleurs en plein revival « Cold wave » là où tant de nouvelles formations s’obstinent à jouer la tête dans les chaussures et la machoire crispée. Ce n’est pas le menu de nos écossais.

 

La recette est simple, pourtant. Une profusion de morceaux qui vous donnent envie de bouger, de la pop décomplexée et pas si raffinée, mais efficace et bien concentrée, tant et si bien que le disque est truffé de potentiels singles, encore une fois. La plupart des titres ont été enregistrés avec une durée bien plus longue que le résultat final, puisque ces chansons ont été par la suite émondées. De l’électro de « Can’t stop feeling » au délire rock sur le final de « What she came from », aux étonnantes huit minutes toute en progression du très bon « Lucid dreams », Franz Ferdinand déroule assez simplement tout son savoir faire : une musique immédiate, que certains trouveront un peu trop putassière au premier abord, et qui ne traversera pas les époques avec l’aura des grands chefs d’œuvres, mais qui a toutes les chances de réussir un joli petit carton dans les ventes sur le moment. Si la musique se réduit à produire des tubes hédonistes, FF est un candidat sérieux à ce qui se fait de plus représentatif. Mais pas forcément ce qui existe de plus subtil ou raffiné. (6,5/10)

Tonight : Franz Ferdinand

Publié dans MUSIC

Commenter cet article