Calcio : implosion!

Publié le par Devotionall

Certaines choses n'arrivent que dans les comics, croit-on. Des titres du genre " La fin du monde tel que vous l'avez toujours connu " ou bien encore " Après cela, plus rien ne sera jamais comme avant ". Et puis parfois, un tsunami en Asie ou un accident de voiture viennent vous rappeller que tout cela, ça peut arriver.

Je suis un des plus éminents experts du Calcio en France depuis des années, et comme tel, comme tout un chacun qui suit le championnat de serie A, au courant des habituelles malversations perpétrées par les puissants du monde footballistique, mais aussi presque résigné à devoir accepter, ad eternam, que rien ne vienne entacher la bonne réputation de cosa nostra calcistica.

Et puis depuis quelques jours, le crash system, l'implosion, les preuves, pour la première fois, des centaines de pages de preuves sous forme d'écoutes téléphoniques, des dizaines de noms, les plus grands arbitres, les plus grands clubs, les dirigeants les plus protégés : le calcio vient d'imploser. Définitivement. Au point qu'à l'heure où ces quelques lignes sont ecrites, la Juventus risque concrétement la série B, des arbitres la radiation. Nous avons à ce jour la certitude qu'au moins 19 matchs du championnat 2004-2005 ont été truqués, dont 12 pour la Juventus. La Lazio, Fiorentina, Siena, Udinese, Messina, des clubs de B et C seraient aussi impliqués, c'est la fin du Moggisme, système véreux géré par Moggi, tête pensante de la Juve, qui du haut de ses six portables et de son réseau d'arbitres, joueurs, entraineurs, journalistes, tous complices, pilote notre serie A depuis des années.

La déflagration en est encore à ses premiers dégats : le Milan AC serait lui aussi impliqué ( ahi ahi ahi ), seule une infime partie des écoutes a été publiée à ce jour, des internationaux pourraient tomber, la serie A risque fort de plus jamais être la même, tout ce que nous croyions savoir sur le championnat n'était que farce. Alex, si tu lis ces lignes, c'est tout simplement la FIN d'un monde alternatif, d'un opium inoffensif pour lequel nous avons maintes et maintes fois débattu. Mon seul souhait, à cet instant précis, est qu'il n'y ait aucun rescapé. Aucun.

Publié dans devotionall

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eddy 12/05/2006 20:59

La même chose est arrivée en France puisque j'ai su que plus de deux buts avaient été marqué tous matchs confondus lors de la dernière journée, or à part des malverastions et des arrangements je ne vois pas comment cela est possible. Décidément en football tout fout le camp, sauf Robert-Louis Dreyfuss...