X-MEN : DEADLY GENESIS

Publié le par DEVOTIONALL

COMICS Corner :

X-MEN : DEADLY GENESIS ( Marvel comics )

Le professeur X ( pour Xavier ) est le mentor des X-men. C’est aussi le plus puissant des télépathes sur la Terre. Détail non négligeable : que feriez vous si vous aviez des pouvoirs mentaux tels que vous pourriez ordonner à n’importe qui d’exécuter vos moindres désirs ? Xavier se veut irréprochable, et sa ligne de conduite est la suivante : ne jamais profiter de son don, ne jamais intervenir dans les esprits et les décisions des autres, autrement que sur le champ de bataille, contre des ennemis acharnés. Très louable, et un peu ingénu, penserons ceux qui s’imaginent déjà entourés de superbes créatures physiquement intelligentes et aux ordres… Cela, c’est le crédo de base de la série, la définition même du personnage, qui est vite devenu un exemple, une figure paternelle pour le leader des X-men, Cyclops ( alias Scott Summers ) mais aussi son jeune frère, Havok, membre un peu plus irrégulier du groupe mutant. On ne touche pas au « Prof », le roi de la morale et des remarques paternalistes, le garant des bonnes mœurs et le guide éclairé de la gente mutante. Et voilà qu’arrive Ed Brubaker ( que j’adore, je vous l’ai déjà dit ? ) avec ses idées « so shocking » et son irrévérence à la nitroglycérine. Vous croyiez tout savoir, quelle erreur ! Xavier est une raclure, un traitre, un menteur, voire un assassin ! Comment ça vous n’y croyez pas ?

Les premiers X-men des origines ( Beast, Angel, Cyclops, Jean Grey…) avaient bien failli finir leur carrière sur l’île vivante de Krakoa, qui ne les avait pas dévorés tout cru de bien peu… En fait, c’est la seconde génération de mutant, guidée et recrutée par le Prof, qui les avait tiré du pétrin ( avec entre autres Wolverine, Banshee, Storm…) dans un des épisodes incontournables de la saga mutante, le « Giant Size Annual 1 » que les fans connaissent par cœur. Voilà que Brubaker nous révèle que tout ce qu’on a lu était faux ! Entre la capture des premiers et le sauvetage par les seconds, Xavier avait déjà envoyé quelqu’un à la rescousse, une bande de quatre jeunes mutants inexpérimentés, de la chair à canon qui a trouvé logiquement la mort ( croyait-on ) sur l’île de Krakoa. Parmi eux, le troisième frère Summers, dont les deux autres ignoraient l’existence, puisque Xavier avait tout simplement décidé, suite à cet echec cuisant, d’en effacer le souvenir de leurs mémoires ! Histoire de s’assurer que le squelette reste bien au chaud au fond du placard ! Mais voilà, le cadet des Summers est de retour, bien vivant et bien décidé à faire amèrement payer son ancien mentor et sa famille. Voici venir Vulcan, tout puissant et vraiment enragé ! Une histoire de trahison et de ressentiment, qui égratigne tout le monde et brise nos certitudes et nos repères, sur la bien gentille famille mutante, et son politiquement correct. Trevor Hairsine peut sembler par moments un peu « cheap » aux dessins et en dessous de nos attentes, mais qu’à cela ne tienne, on ne boudera pas son plaisir à la lecture de cette mini série que vous ne devez absolument pas perdre. Carrément culte pour ceux qui rêvent de gifler Xavier et son air de « je sais tout » depuis des décennies. (7,5/10)

Le TPB en VO disponible sur amazon.fr

Publié en VF l'an passé sur les pages de Astonishing X-men ( Panini comics )

Publié dans COMICS

Commenter cet article