La naissance de Vénus

Publié le par Devotionall

Faisons dans la culture, ce soir, et analysons ensemble le tableau qui me plait le plus, du musée des Offices de Florence. C'est du reste également le plus célèbre, de Sandro Botticelli, maître florentin de la renaissance.

Tout d'abord, voici l'oeuvre en question:

La Nascita di Venere: dipinto

La Nascita di Venere ( La naissance de Vénus) de Botticelli. Vénus n'est autre qu'Aphrodite, pour les grecs.

Ce tableau date aproximativement de 1485, et représente la naissance de Venus, déesse romaine de l'amour, crée selon les légendes à partir de l'écume de la mer et du sperme de Uranos, suite à l'émasculation de ce dernier par Saturne, son fils.

Ici la déesse surgit de son coquillage, et à son arrivée sur les rivages de Crète, est accueillie par l'une des Heures, probablement Flora, allégorie du printemps, qui lui tend le manteau rouge ( avec les fleurs, toujours pour rester dans une optique printanière ) qui la protégera et la sanctifiera. La nymphe Cloris est aggripée à Zéphir, qui de son souffle bienveillant et fécondateur favorise l'arrivée de Vénus dans son coquillage.

On notera la splendide représentation de Vénus : un nu particulièrement osé pour l'époque, d'une chasteté qui troublera particulièrement Savonarole, grand artisan de l'obscurantisme protestant de la fin du XV° siècle. Les contours de la déesse sont exécutés d'un fin trait noir qui qui permettent de faire ressortir encore plus la candeur et la beauté de Vénus.

Ce tableau a été exécuté pour le neveu de Lorent le Magnifique, grand nom de la famille florentine des Médicis, mécènes et souverains de Florence, à la renaissance. Il s'agit en réalité d'une allégorie de l'amour, en tant que concept d'énergie vivifiante et force motrice de la nature.

Si vous êtes prêts à supporter une attente qui peut durer jusque trois heures, ne perdez pas le musée des offices, lors d'un prochain séjour en Toscane. Ou bien réservez à l'avance, très à l'avance... Si vous désirez avoir un guide compétent et bon marché pour l'occasion, vous savez à qui vous adresser.

Petite anecdote : Pourquoi Botticelli s'appelle t'il ainsi? Réponse : A cause de son frère ainé, un peu grassouillet. En italien, "botticello" c'est un petit tonneau, et le surnom est resté à tous les membres de la famille.

Pour ce qui est du lien pour le volume X des mixes from the net : repassez ce soir, il devrait apparaître ici:

 

Enfin et pour finir : Je m'arrêterai quelques instants sur la récente initiative du cochon puant, de la méduse humaine, du trépané imbécille heureux, celui qui a replacé Saint Quentin a sa vraie place dans l'insignifiante géographie de la France profonde : Cauet. Vous avez peut être déjà feuilleté sa dernière création "Guts", ou pire encore, vous l'avez achetée ( dans ce cas, sachez que si vous étiez mon voisin du dessous, je pisserais volontiers sur vos vêtements mis à sécher sur le balcon, rien que par punition ). En gros ( c'est le cas de le dire, il s'agit de Cauet ), une conne à nichons fait le pari de traverser un village à poil, un vrai connard d'émule de Mickael Youn mange de la merde de poulet dans un kébab, un adorateur du KuKluxKlan traverse Veau en Velin en hurlant à mort les arabes : le degré moins trois de l'humanité, dans ce qu'elle a de plus douteux et... d'inhumain. Devant le succès de cette sous merde hebdomadaire, ce blog lance donc une fatwa laique sur l'animateur incriminé : Pierre André, mon cher Pierrot, mon ami de trente ans, excommunie le, pour commencer.

Publié dans devotionall

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tommawack 20/04/2006 23:35

Bien d'accord avec toi pour ce c.nard de Cauet, qu'il retourne bouffer ses hamburgers sur TF1...

Ciao

philtoc 20/04/2006 19:11

Un petit détour sur ton blog pour te souhaiter une bonne soirée....A++