MARVEL HEROES HS 3 : AVENGERS HOUSE OF M

Publié le par DEVOTIONALL

COMICS Corner :

MARVEL HEROES HS 3 : AVENGERS HOUSE OF M



Une des marottes des éditeurs de comics, c’est d’inventer de toutes pièces des univers alternatifs, dans lesquels les superhéros traditionnels jouent et occupent des rôles légèrement différents, où les cartes sont redistribuées. Des univers parallèles, des Terres situées sur un autre plan d’existence, tous les subterfuges sont bons pour ce type d’initiative, qui accouche au choix du très bon ou de l’anecdotique total. Il y a deux ans, la Marvel avait eu l’idée de proposer un monde sous la domination de Magneto, seigneur du Magnétisme, et de sa famille, et où les mutants étaient la race souveraine face à des humains normaux victimes de ségrégation. Tout ceci à cause de la « Sorcière rouge » Wanda Maximof ( fille de Magneto ) qui a le pouvoir d’altérer la réalité, et y a été très fort le jour où elle s’est nerveusement effondrée, après avoir provoqué la dissolution de la super équipe des Vengeurs. Cet univers alternatif fut baptisé « House of M » et fut le grand événement d’alors, mais il a été oublié depuis, d’abord en raison des récents événements ( Civil War et World war Hulk, pour ne pas évoquer Secret Invasion…) et aussi de son absence de véritable fond, d’un traitement un peu trop superficiel et pas assez approfondi. Alors y revenir deux ans après, avec une mini série sortie de nulle part, est ce bien raisonnable ?

Avengers : House of M, traite des activités du groupe des Vengeurs sous la domination de Magneto. Attention, ces Vengeurs là sont bien différents de ceux que nous connaissons ; ce sont les humains qui résistent et qui opèrent en secret contre la dictature mutante. Leur chef est Luke Cage, un Will Smith bodybuildé et presque invincible, puisque doté d’une peau à l’épreuve des balles et du moindre choc. Quelle promotion pour ce personnage de seconde zone dans années 80, et qui aujourd’hui tire à lui la couverture depuis le relookage élaboré par Brian Bendis dans les pages des « New avengers ». En toute honnêteté, ces aventures se laissent lire assez plaisamment, la mini série est bien construite et sans temps mort, mais elle a un gros défaut : elle n’est d’aucune utilité pour notre monde marvélien et avec l’indigestion de nouvelles sorties kiosque et librairie, beaucoup auront l’idée de faire l’impasse. Et ils ne perdront absolument rien ! Disons que ce hors série est fortement intéressant pour ceux qui ont adoré House of M, et complètement superflu pour les autres. Christos Gage propose une version underground crédible de nos héros non mutants, et Mike Perkins ne s’en sort finalement pas trop mal aux crayons. Mais en ces temps de grands bouleversements, gardez cette BD pour quand vous n’aurez plus rien d’autre à dévorer… (6/10)

 

Les lecteurs de cette rubrique sont invités à rejoindre le groupe Facebook dédié aux comics :

http://www.facebook.com/group.php?gid=34570412961&ref=mf

Publié dans COMICS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yaneck 10/11/2008 20:56

Je suis totalement d'accord avec ton analyse.C'est pour cela que je n'aiu pas acheté cette mini-série lol