FLASH : Les West sauvages

Publié le par DEVOTIONALL

COMICS Corner :

FLASH ( DC Heroes Tome 1 ) : Les West sauvages


Quand meurt un FLASH ( car oui Flash tient plus de la franchise que du super héros classique. C'est une dynastie, un titre envié où plusieurs générations se succèdent ) un autre prend vite la relève! ! Bart Allen, qui assumait le rôle du bolide écarlate depuis Infinite Crisis, est assassiné alors que Wally West, son prédécesseur, revient d'une année d'exil avec femme et enfants. Le jeunot n'avait pas su vraiment convaincre le public américain, ce qui explique sa brève carrière en tant que seul et vrai Flash, et le retour de Wally, autrement plus légendaire et ancré dans le lectorat. Pour commencer, Wally réendosse le costume rouge pour poursuivre le meurtrier de Bart. Ensuite, il décide d'entraîner ses jumeaux, doués eux aussi de super-pouvoirs, pour en faire de vrais héros. Car oui, durant son séjour dans la "force véloce", ce monde parallèle duquel les Flash tirent leurs pouvoirs étonnants, ses enfants ont grandi à la vitesse grand V, et sont désormais autant de petits superhéros en herbe. Leur première mission : rien de moins que stopper une invasion extra terrestre, qui tient les bolides écarlates pour responsables de la destruction de leur civilisation ! 144 pages d'action menée tambour battant par le scénariste Mark Waid qui avait déjà assuré le succès de la série dans les années 90 et dessinées entre autres par Hector Acuna et ses couleurs baveuses et criardes, le tout avec des traits élastiques et emancipés de tout réalisme. Bref le enième "relaunch" d'un personnage qui ces temps derniers, n'en finit plus de prendre à contre pieds ses lecteurs et de redécoller avant de s'écraser à nouveau. Un album au final assez attrayant même si loin d'être la référence de l'année, et qui de toutes manières ne doit pas vous tromper outre mesure : DC comics prépare le retour en grande pompe du plus aimé des Flash outre atlantique, le grand Barry Allen, évoqué sur les pages de la JLA, dans le magazine DC Universe, de manière assez abstraite et énigmatique. Mais inéluctable. (6,5/10)

  Les West sauvages

Publié dans COMICS

Commenter cet article