TINTIN ET LE LOTUS ROSE

Publié le par DEVOTIONALL

             VU SUR LE NET (Malheureusement)

Tintin et le lotus rose

Chaque mercredi, le pire du pire est sur le net. On a lu pour vous, on en reparle ici.



Si TINTIN est une des BD les plus célèbres en France, on ne peut pas dire que c'est grâce au caractère transgressif de son héros récurrent. Le journaliste du petit XX° siècle, et son cabot parlant au poil court, sont des monstres de retenue et de conformisme. Sauf que l'âge aidant, il fallait bien qu'un jour ou l'autre, notre petit globe trotter à la houppe se déniaise, ou non? Chose faîte grâce à l'oeuvre apocryphe d'un espagnol, qui a déclenché les foudres de la fondation Hergé, qui en tremble encore jusque dans ses fondements.

Plus de 20 ans après le décès de son créateur, Georges Rémi, alias Hergé, Tintin dévoile enfin sa véritable existence dans Le Lotus rose. Le créateur espagnol de la bande dessinée, Antonio Altarriba, fait du petit reporter adolescent un journaliste de tabloïd. La plaisanterie n'a pas été du goût des héritiers d'Hergé. Ils accusent l'auteur d'avoir "perverti l'essence du personnage". Publié en décembre dernier à l'occasion du centenaire de la naissance d'Hergé, le livre vit ses derniers jours dans les librairies espagnoles. Dans son livre Antonio Altarriba décrit un personnage cynique qui délaisse ses idéaux et se trouve confronté aux dures réalités de la vie, tout comme ses compagnons: le capitaine Haddock a sombré dans l'alcool (trop de Coke en Stock?) le professeur Tournesol a été interné en psychiatrie (trop dans les affaires, Tournesol!) et le célèbre fox-terrier, Milou... a rendu l'âme depuis belle lurette. Quant à Tintin,jusqu'ici peu à même des choses merveilleuses du sexe, il est décrit comme un amant insatiable. Moi qui le croyais gay!

La petite maison d'édition Valencienne qui publie Le Lotus rose se frotte les mains. Avec cette publicité qui tombe à pic, c'est l'or rose qui coule à flot. À la librairie Madrid Comics, spécialisée dans la bande dessinée, les vendeurs assurent que les volumes se vendent comme des petits pains. On n'ose imaginer ce qui va se passer quand Marc Dorcel produira une adaptation cinématographique!


Publié dans devotionall

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article