THE VERVE "Forth"

Publié le par DEVOTIONALL



Enfin sorti, voici le retour sur le devant de la scène de THE VERVE, le groupe so british rock pop de Richard Ashcroft. Ce dernier a mis entre parenthèses ses prétentions solos ( pas mauvaises du tout ) pour reformer la formation avec laquelle il avait accédé à la gloire mondiale, sur les ailes du presque génial "Urban Hymns". Pour ce nouvel opus ( FORTH ) la recette ne varie guère de ce qu'on a déjà pu entendre par le passé, avec un premier single accrocheur, voire racoleur, "Love is all", qui vient prendre un peu le contrepied du pessimisme diffus de l'album précédent. La grande qualité de ce nouveau disque, c'est la voix toujours aussi unique d'Ashcroft, qui sauve littéralement certaines compositions qui manquent quand même d'inspiration! On est loin de trouver ici les pépites qui jalonnaient les efforts d'autrefois ( où sont les Lucky man et autres Drugs don't work... pour ne pas parler de Bitter sweet symphony, bien entendu...) et même si l'ensemble se laisse écouter agréablement, on n'a que trop rarement ( jamais? ) le frisson avec ce Forth. Heuresement que le titre d'intro, "Sit and wonder", est capable de faire espérer le meilleur ( qui ne vient jamais ) car certains pourraient même abandonner l'écoute après les dix premières minutes. Il faut dire qu'il y avait beaucoup d'attente, donc beaucoup d'espoir, ce qui explique le goût amèr de ce bilan tristounet. "Noise epic" a beau être un effort louable de sortir des sentiers battus ( huit minutes aux frontières du punk ) ce Forth ressemble à une photocopie terne et aux couleurs baveuses de ce que fut "Urban hymns", un mètre étalon inatteignable pour nos mancuniens, en 2008. The Verve est revenu, mais ce sera dur de s'en convaincre vraiment. (6/10, une note bien gentille, eu égard à quelques bonnes mélodies de ci de là...)

Publié dans MUSIC

Commenter cet article