REM "Accelerate"

Publié le par DEVOTIONALL

On avait quitté REM dans un moment de bien petite forme. Le groupe d’Athens s’était pourtant bien juré de ne jamais publier de disque live, jugé toujours inutile. Sauf qu’ils ont fini par succomber aux sirènes du marché, et en plus en offrant aux auditeurs un produit fade et sans relief. Bref, un mini bide. Cette fois retour aux choses sérieuses, avec un nouvel album studio, le quatorzième je crois ( si mes comptes sont bons ) qui est censé faire suite à Around the sun et renouer avec une empreinte plus rock et authentique. De ce coté, rien à redire, car c’est bien ce qui se dégage de ce ACCELERATE, enregistré dans des conditions plus proches du live, et qui fait la part belle aux guitares et au rock en lui-même. Dès l’intro, la volonté d’en découdre et de jouer la carte électrique est évidente, avec un Living well is the best revenge censé foutre la pêche d’entrée. Supernatural superserious confirme l’impression de force et d’envie de revenir aux bases du concept REM. Mais le problème est ailleurs : je ne vous cache pas que j’ai toutefois l’impression, avec ces premiers morceaux de réentendre des choses déjà faites et déjà dites, Stipe marmonnant peut être sans grand génie. Serait-il devenu un fonctionnaire honnête du rock, encore capable de belles envolées, mais sans génie et surtout, sans savoir se renouveler ?

Que l’album soit rock, donc, rien à redire, mais où est la flamme de l’inattendu, de la nouveauté ? Les 35 minutes de l’album sont expédiés avec urgence et force mais sans vraiment donner de frissons. S’il s’agit de taper sur la grosse caisse et de plaquer de méchants riffs, toute une génération de jeunots se charge déjà de faire passer le message, sans se préoccuper de savoir si les ancêtres derrière peuvent suivre. Stipe et sa bande ne sont pas largués, non, ils ont encore dans cette cour de récré leurs bonnes vieilles habitudes, leurs trucs et méthodes éprouvés, mais d’eux on attendait quelque chose de fort, une claque pour nous faire oublier les derniers errements qui ont fini par nous faire douter du bien fondé de la suite de leur carrière. Certes ils tentent encore de prendre la politique par les cornes, comme sur Houston (« if the storm doesn't kill me the government will ») ou encore un titre qui vient s’ajouter à la litanie contre l’impayable et incompétent Bush junior ( Mansized Wreath ). Mais globalement REM s’est montré bien plus incisif et mordant par le passé. En réalité, l’impression est que Stipe et son groupe ont tenté de remédier aux récentes déceptions en renouant avec une rage électrique qui les caractérisait autrefois, sans pour autant retrouver la fraîcheur et l’authenticité de ces moments là. Un album assez plat finalement, que les fans acharnés ne m’en veulent pas… (5,5/10)


REM - Accelerate
REM : Accelerate.  Pas du grand Rem tout cela...

Publié dans MUSIC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tommawack 31/03/2008 23:10

Tiens, je suis curieux de l'écouter à mon tour car j'aime vraiment bien ce groupe...