ELBOW "The seldom seen kid"

Publié le par DEVOTIONALL

Même si vous ne croyez pas aux fantômes, force est d’admettre qu’il est certains endroits, certaines demeures qui possèdent une ambiance, une atmosphère très particulière, qui les rend presque « possédés ». Virtuellement parlant, il en est ainsi de la musique de ELBOW, un groupe sous estimé qui sait se réinventer subtilement d’un album à l’autre, tout en conservant un quelque chose d’indéfinissable, une présence forte qui plane sur chacun des morceaux. « The seldom seen kid », cinquième album studio, est en tout points splendide. The loneliness of a tower crane driver est un exemple parfait de titre qui s’étire en donnant la chair de poule à l’auditeur, porté par une voix fragile qui pousse à l’urgence, alors que le son profond et grave invite au respect. Guy Garvey chante à merveille sur ce disque, comme sur l’intro de The fix où il met en scène une sorte de comptine malfaisante, la BO attendue d’un cirque maléfique en tournée près de chez vous. Elbow, c’est pourtant avant tout de la pop, la même matière que des groupes que Coldplay ou Travis, mais sans la moindre concession à la mièvrerie ou à la facilité ; c’est le travail et la recherche permanente, presque la perversion d’un genre pour en exploiter toutes les facettes et les possibilités. Les cuivres qui déroulent sous nos oreilles en ouverture d’album, sur Starlings, ne doivent pas vous tromper : les mancuniens sont toujours maîtres dans l’art de sculpter à la guitare des chansons fortes, que la grâce d’arrangements merveilleux fait longtemps flotter dans l’esprit de qui écoute. Le type de disque qu’à peine terminé vous remettez de suite sur votre platine, tant l’urgence d’une seconde écoute est forte. The bones of you, et son coté « single si évident », Some riot, et les aigus maîtrisés de Guy au micro, sont encore d’autres pépites qui ne vous quitteront pas de si tôt. Si la musique sert aussi à chacun pour se créer sa propre bande son, pour les joies et les peines du quotidien, pour les petits et les grands moments de vie, la bonne nouvelle du printemps est que ELBOW a toujours un titre en réserve, pour toutes les circonstances ( comme le dit bien On a day like this, en fin d'album! ). (8/10)


INDISPENSABLE.
Vous voilà avertis

Et pour vous en convaincre, le myspace du groupe

Publié dans MUSIC

Commenter cet article

Isa 23/03/2008 15:59

Merci pour la découverte, c'est un super bon groupe!

DEVOTIONALL 23/03/2008 16:07


Je répond presque en direct! De rien, c'est en effet un très bon album dont je parlais par mail pas plus tard qu'il y a deux minutes. Bye