Lovere

Publié le par jose Maniette

MERCREDI 02 MARS 2005     16H00

Le froid et na neige qui reignent au dehors rendent la ville de Calais encore plus inhospitalière que de coutume, si cela était possible. La neige tombe inexorablement et recouvre les routes de son manteau nauséabond ( même la neige ici semble toxique, les enfants qui y puisent des jolies boules à pleines mains finiront-ils dans un sanatorium ), je n'ai qu'une envie, quitter cette ville horrible, ce chancre informe qui s'est établi sur un litoral déjà sinistré de nature.

Quand le temps est aussi hivernal, quand le frois est aussi rigide, je repense à ce petit village où j'avais envoyé ManuX il y a quatre ans ( déjà... ), dans le nord de l'Italie, Clusone, et la région de Bergame. J'y étais passé à deux reprises, et moi qui n'ai pas de vocation à apprécier la vie en montagne, je m'étais trouvé fort bien dans ce coin reculé de la Lombardie ( enfin, la seconde fois surtout, la première j'avais la grippe... ). Certes les filles locales sont moins affriolantes que les romaines peu farouches, mais la vie quotidienne reste d'un plaisir et d'un confort très supérieur à ce que je connais ici en France. La question reste poser : pourquoi se fait on autant c..... dans ce pays qui s'estime pourtant au dessus de tous les autres?

Dans la région de Clusone, il y a un splendide lac, où on se les géle vraiment en hiver, le Lac d'Iseo, où j'ai pris cette pete photo artistique par un après midi de mars... comme par hasard. Si ManuX lit ses lignes, un simple conseil, ne te suicides pas en pensant aux jours passés, même si objectivement le meilleur est derrière toi, je suis d'accord. Mais il parait que le troisième âge découvre des plaisirs inattendus, alors patience.

AAAALOVERE.jpg

 

Ils sont jolis les petits oiseaux de Lovere, presque comme les pigeons boulimiques de la côte d'Opale.

Et la dernière photo c'est moi, de façon à ce que les filles qui lisent cette rubrique aient un peu de matière pour leurs fantaisies nocturnes. Certes à l'époque les cheveux étaient un peu plus longs... et drus... enfin bref, mannaggia........

AAALOVERE.jpg

 

 

Fin des souvenirs lombards, à bientôt. Si les vertiges me le consentent...

" Real life are the reason why, we want to live another life... " The Cure - Out Of this world

 

 

 

 

 

 

Publié dans devotionall

Commenter cet article

devotionall 11/03/2005 19:40

Perfettamente d'accordo Manux, et au passage compliments pour ta description poétique de l'Italie, c'est très joli et plein de retenue et d'érotisme pudique. ce qui ne nous empechera pas de pense qu'ils y a quand même de ces chiennes, hein Manux?? Ciaociao, in bocca al lupo per il capes!

Manux Produxion 11/03/2005 19:28

Et oui très cher Jose,tant de souvenirs m'assaillent à la vue de ses images,à la lecture de tes mots(maux??).Je suis d'accord avec toi,l'Italie reste un pays magique,nimbé de merveilleux à chaque coin de rue,à chaque décolleté plongeant!!rireC'est le pays du beau,délicieux comme un velours d'amour sur lequel les si charmantes Italiennes viennent sussurer de tendres promesses...d'amore!ciao