la futilité

Publié le par jose Maniette

LUNDI 28 FEVRIER 11H50

Je poursuis mon oeuvre de "rapatriement" du contenu de mon ancien site sur ce blog, c'est à dire nouvelles, poèmes, pensées diverses...

Je remet en ligne les choses qui m'ont le plus marqué, comme cette petite composition que j'ai réalisé à la bibliothèque municipale de Castro Pretorio, à l'époque bénie où j'habitais Rome. Le titre est la futilité, ce qui reste toujours d'actualité, plus que jamais.

LA FUTILITE

La vie me pourchasse avec son regard narquois,
La mort me menace de ses ténèbres galopantes,
Une insondable détresse me ronge,
Un effroyable espoir se meurt:
Que l'on me cueille comme l'on cueille une fleur,
Dont les racines tenaces pleurent des larmes abondantes,
Melodieux requiem que l'on chante à voix basse.

Une silhouette se dessine au détour de mes songes,
Muse coquette paarée de ses plus sombres atours,
Est ce toi, oh ultime blasphéme?
Combien de jours resisterai-je encore au venin,
Et à l'austère parfum du crépuscule souverain,
Qui imprègne de sa fragrance mes longues nuits, mes derniers jours.
Je vis dans un sursaut d'orgueil moribond.

Ni joie ni tristesse, il ne me reste rien,
Quand au coeur de la nuit le douleur s'éveille,
Les ténèbres se figent en silence.
Ma prière muette s'éléve, douce oraison,
Et s'éléve gracieusement vers d'obscures horizons,
Se consumme tel l'encens, et danse un ballet irréel,
Mais jamais ne m'entraine derrière elle.

 

P.S : A ceux qui m'ont demandé une opinion concernant la nouvelle ignominie de la télé réalité ( des pseudos militaires avec Jean Roucas, parait-il! ) je suis fort désolé, je n'ai jamais regardé, ni même je pense regarder un jour. Cela dit, comme il ne faut jamais dire fontaine.......

" Everyone's a prostitute..." Primal Scream "kill all hippies"

Publié dans devotionall

Commenter cet article