SANS ARC "When eye meets eye"

Publié le par DEVOTIONALL

Parmi les mouvances musicales que j’apprécie le plus en cette fin d’année, je citerais bien sur le Shoegazing. Ce nom dérive de l’anglais to gaze : regarder fixement, et de Shoe, la chaussure. Vous aurez compris qu’il ne s’agit pas de musique pour faire la fête et animer votre réveillon, mais plus pour inciter au voyage intérieur, au rêve ( éthylique ou pas ), le tout avec des chansons éthérées, qui s’étirent langoureusement dans l’espace et le temps. Parmi les groupes qui jouent de cette musique, je vous parlerais aujourd’hui de SANS ARC, qui a produit une petite perle de post rock que vous devriez ne pas perdre. Réputé pour écrire à la croisée des chemins de Sigur Ros et des Cocteau Twis, Greg Christo a réussi un troisième album puissant et harmonieux qui va enfin faire de SANS ARC une formation avec laquelle compter.

SANS ARC, c’est comme une bouffée d’oxygène pure qui vous ferait tourner la tête : il faut écouter fort et sans personne pour vous casser les pieds entre un morceau et l’autre. Il faut accepter de vouloir jouer le jeu. When eye meets eye dure 73 minutes mais rien n’y est à jeter, et les premiers deux tiers de l’album sont même d’un niveau proche de l’excellence. Medecine Gun est une pièce instrumentale qui donne des frissons, et qui ouvre le bal, bientôt suivi par un travail d’orfèvre sur le son, sur des titres comme Captain you will be the end of us all ou encore Blue panic. Les 5 derniers titres sont plus dédiés à l’expérimentation mentale pure, moins accessible. A partir de Low level owl, nous plongeons sans l’ambient encore plus exigeante, peut être trop hermétique. Les nappes gazeuses de SANS ARC tourbillonnent et hypnotisent sur des rythmes glacés qui paralysent toute volonté : écoutez donc Run with me into the fire pour vous en convaincre. La bande son d’un noël sous la neige ne peut se passer de ce groupe qui va vous donner envie d’aller réveillonner dans le New Jersey, terre d’origine du sieur Christo. (7,5/10)



Allez de suite sur le myspace du groupe pour une écoute : ICI

Publié dans MUSIC

Commenter cet article

Phileas 07/12/2007 10:11

c'est le retour de my bloody valentine qui fait revenir le shoegazing ?y'avait quelques bon trucs à la premiere epoque du mouvement (debut 90's) avec Ride, swervedriver etc...