EARTH X

Publié le par DEVOTIONALL

 

Il existe un adjectif pour décrire EARTH X : épique. Epique, cela veut dire que l’aventure décrite dans cette collection de 4 volumes 100% Marvel, est une grande fresque, une histoire longuement travaillée, et traitée avec beaucoup de souffle. Sur Terre, rien ne va plus, dans ce futur proche que nous décrit Paul Krueger, avec Alex Ross. Tous les individus de notre planète ont mutés, c'est-à-dire que nous sommes tous dotés de pouvoirs particuliers, rendant ainsi des personnages comme Spiderman ou Captain America presque obsolètes. Pendant ce temps, le Gardien, cet être étrange qui observe sans jamais agir le destin de l’humanité, a perdu la vue et choisi l’ordinateur vivant Machine Man pour le relever dans sa tâche. Une tâche fort simple : enregistrer les derniers soubresauts d’un monde qui s’apprête à disparaître, pris dans un étau mortel : un jeune dictateur qui manipule l’esprit de ses sujets, et l’arrivée sur Terre des Célestes, une race de Dieux venus des tréfonds de l’espace, pour juger notre planète. Il ne faut pas moins de treize chapitres et plusieurs centaines de pages magnifiques pour arriver à une conclusion fort attendue.

EARTH X est une oeuvre qui demande un certain effort de réflexion. Les didascalies sont longues, et il faut aussi lire les annexes placées en fin de chapitre. Ce sont de véritables petits textes qui rendent le tout une hybridation entre littérature et comics. Dans ces appendices, nous trouvons des dialogues pleins de mysticisme et de discours sur le sens de l’humanité, entre les principaux acteurs de la saga. Coté crayons ( John Paul Leon étant le démiurge derrière cette partie ), vous serez peut être surpris par la noirceur qui se dégage de l’ensemble, ce coté un peu fouilli mais pourtant vraiment fouillé, qui ajoute à Earth X un coté claustrophobe qui a déplu aux esprits les plus étroits. Cette aventure est une des meilleures tentatives de l’histoire du comics de faire vivre un monde parallèle sans tomber dans la caricature grossière. On pouvait faire encore plus adulte et réaliste, certes, mais l’ensemble est bien supérieur à ce que certaines critiques ont bien voulu en dire. Le passage final qui marque la fin du panthéon nordique ( Thor, Odin…) et les paroles de Loki sur l’absurdité de leur condition sont magnifiques, sa fin est remarquable. EARTH X laisse par moment un goût de chef d’œuvre absolu mais inachevé. Toutefois, après une relecture objective, je me dois de rajouter qu’il faut quand même admettre qu’ignorer cette œuvre ou ne pas la posséder est une erreur à réparer. (7,5/10)

earthx01-25032002.jpg
EARTH X Tome 1 - 100% Marvel, Panini Comics

Publié dans COMICS

Commenter cet article