SIGUR ROS " Hvarf/Heim "

Publié le par DEVOTIONALL

SIGUR ROS " Hvarf/Heim"
Le retour du groupe le plus planant de toute l'Islande, entre la douce froideur electro et l'intimité acoustique.

 

 

A chaque fois qu’on vous parle de l’Islande, outre les fjords et les étendues de glace, on vous ressert souvent le même couplet, à propos de Bjork. La chanteuse au timbre de voix aussi exceptionnel que parfois irritant n’est pourtant pas la seule digne représentante de l’île gelée, loin s’en faut. Parmi les principales figures locales, notons aussi SIGUR ROS, que vous connaissez probablement déjà. Crée à Reykjavik en 1994, ce groupe est spécialisé dans une musique éthérée, d’ambiance, d’atmosphères délicates et cristalline. Les paroles sont souvent étranges et chantées dans un langage inventé proche de l’islandais, que les membres de Sigur Ross dénomment le volenska. Les mélodies envoûtantes et accrochantes de Sigur Ros ( la rose de la victoire en VF ) ont vite trouvé un public fidèle, et tom Yorke a invité les islandais a assuré la première partie de Radiohead en 2000 : ce fut l’explosion grand public. Depuis Taak, le quatrième album sorti courant 2005, nous attendions un signe de ces expérimentateurs expérimentés, qui est enfin à portée de disquaire : voici venir un double album du nom de HVARF / HEIM.
Cet album est en fait un condensé de morceaux inédits et de morceaux acoustiques. Il est censé être le compagnon parfait du DVD reprenant les aventures du groupe sur la route, et vendu avec un riche livret de près de cent photos pour se replonger dans les ambiances glaciales de l’Islande. Ainsi HVARF est la partie électrique de cette double nouveauté, tandis que Heim est son pendant intimiste. Le premier volte compte cinq titres : Trois d'entre eux n'ont jamais été édités sur un album auparavant, parce qu'ils n'ont jamais été enregistrés, ou bien parce qu'ils ont été enregistrés mais non inclus sur un album terminé. Les deux autres Von et Hafsol, sont deux chansons de l'album VON avant que Kjartan et Orrin’intègrent le groupe, qui ont été complètement réorchestrées ; elles sont disponibles comme b-sides sur le single Hoppipolla. Le tout s’écoute comme une berceuse moderne avec un sens inné de l’élégance et de la composition, mais baigne aussi dans un hermétisme poussé qui rebutera l’auditeur occasionnel.
Quand à HEIM, c’est la partie que je préfère de ce double album. On y retrouve 6 chansons en version acoustique piochées dans les 4 albums de Sigur Rós. Il s'agit exclusivement d'enregistrements live réalisés au début du printemps 2007 ou durant la tournée Takk... en Islande l'été 2006. Certaines apparaissaient autrefois comme des morceaux « untitled » et bénéficient pour la première fois d’un titre certain. Tranquille, planant, vraiment émouvant comme sur Staràlfur, on ne peut qu’adhérer au projet. A l’opposé des rastas et de leurs cigarettes qui font rire, les amants de voyage glacé et de beauté cristalline vont encore pouvoir se réjouir. Les autres se lasseront dès le premier titre. Sigur Ross n’aime pas les compromis. (7/10)

Hermétique comme les islandais de SIGUR ROSS

Publié dans MUSIC

Commenter cet article

Vonlenska, paroles et traductions des textes de Sigur Ros 10/11/2007 17:38

J'avoue que je trouve l'album acoustique "dispensable", les chansons me paraissent fades, pourtant en live au MK2 bibliothèque pour la projection d'Heima, c'était plutôt intense, mais sur l'album ça perd de sa force, par contre rien que pour les nouvelles versions de Von et Hafsol, Hvarf est à se procurer d'urgence...

SysTooL 09/11/2007 15:00

Ca fait plaisir d'entendre à nouveau parler de SIGUR ROS...SysTooL