Telethon

Publié le par Devotionall

Ce soir, c'est le TELETHON.

Comme chaque année, les différentes chaînes de télévision vont nous ressortir les petits myopathes conservés le restant de l'année dans des cuves de formol entreposés au cinquième sous sol des tudios de Cognac Jay, ainsi que des dizaines d'oignons frais en provenance de ringis, pour alimenter les larmes de crocodiles des présentateurs de ce misérable show.

Le Telethon est un appel aux dons du public. A vous, à moi, à monsieur tout le monde. Le but est d'aider le recherche, à guérir de maladie dont il ne pourra être mis un terme sans investir massivement dans la recherche. Pour simplifier, le Telethon est le grand moment de l'année ou l'Etat nous declare, sans vergogne : Puisque nous avons dépensé tout le budget que vous, citoyens, nous avez confié, pour subvenir au superflu, nous allons faire appel à votre générosité pour ce qui est de l'essentiel.

Les impôts n'ont jamais été aussi faramineux, l'argent coule à flot dans les hautes sphères de l'Etat et s'engouffre à flots dans les failles du navire de la corruption, et c'est encore à nous, citoyens lambdas, de sauver les meubles et de financer des scientifiques, qui travaillent ou dans une indigence coupable, ou bien au bord de piscines luxueuses ( les amis de Crozemarie ).

Alors que sur France 2 le petit Christophe crache de beux gros glaviots tout verts pour bien nous montrer combien c'est dur de vivre avec sa maladie, les producteurs privés de la chaîne public ( tel est le système ) garderont un oeil sur l'audimat et un autre sur le portefeuille. Chirac reglera son sonotone sur silence maximal et partira pioncer, Sarkosy rêvera d'exterminer les racailles du 93 dans ses draps de satin indien, et moi, je serai enragé à cause de la défaite du Milan AC, en cette fin d'après-midi pourri. Trois kilos de glaviots, ça suffira pour émouvoir Pierre Sled et Patrice Lafont?

Publié dans devotionall

Commenter cet article