WOLVERINE - L'intégrale 1988/1989

Publié le par DEVOTIONALL

Si je ne m'abuse, il s'agit de la première fois que nous évoquons de manière spécifique WOLVERINE sur ce blog. Autrefois appelé Serval en nos contrées, ce personnage de l'univers Marvel est un des plus célèbres et des plus vendeurs, au point que sa présence en tant que guest star ou véritable protagoniste s'est démultiplié depuis quelques années. A la base, Wolvie est aussi et simplement "Logan", un bourlingueur aventurier qui ne se souvient pas de son passé, et qui possède deux atouts de poids : Tout d'abord, c'est un mutant qui a le don de guérir de toutes blessures. C'est ce qu'on définit comme son pouvoir auto guérisseur; couper lui un bras ou le sexe, il repoussera en quelques heures, voire moins. Et puis Wolverine a des griffes en adamantium ( métal imaginaire plus dur que le diamant ) qui jaillissent de ses poignets, et avec lesquelles il se fait respecter. C'est "le meileur dans ce qu'il fait" comme on le présente, mais " ce qu'il fait n'est pas toujours très joli...". Bourru, macho, dragueur, bagarreur, Wolverine n'a pas que des qualités, mais n'allez pas lui dire en face, où il vous découperait en fines rondelles.

Les éditions Panini Comics proposent donc en ce mois de septembre le tome 1 de l'Intégrale Wolverine. Basée sur le même concept de celle dédiée à Spiderman, par exemple, cette collection tentera de republier tout ce qui concerne le mutant griffu, sous formes de jolis albums de collection. Pour ce faire, la première parution regroupe le matériél édité en 1988/1989. C'est à dire principalement la première mini série dédiée à Logan,ainsi que les premiers épisodes de sa série régulière, le tout oeuvre de Chris Clarement ( le père putatif de bien des mutants, il a tiré les ficelles de l'univers X-men pendant longtemps ), de Frank Miller ( génie prolifique auteur entre autre de Daredevil, 300, Sin City ... ) ou encore de John Buscema, dont le crayonné classique et respectueux a fait des émules. Wolverine - à l'époque Serval - lorgne du coté des traditions asiatiques et se la raconte ninja, entre code d'honneur et histoire d'amour impossible, le tout dans une violence exaspérée pour l'époque. La première apparition de Wolverine nous montre elle notre mutant en découdre avec Hulk, un choc inégal sur le papier, entre deux parias pourtant si différents. 25 euros encore une fois, c'est une jolie petite somme pour ce pavé de plus de 300 pages, mais qui s'avère indispensable pour tous les amateurs du genre, encore que les vrais fans du héros canadien ( et oui, il est canadien, Wolverine ! ) possèdent déjà ces premieres aventures qui depuis ont fait date. Les autres peuvent s'offrir ce petit cadeau : ah la nostalgie de quand notre super mutant préféré n'était pas encore Hugh Jackman et n'avait toujours pas retrouvé la mémoire ( comme raconté ces mois derniers sur la série régulière. ), c'est toute notre adolescence... ( 7/10 )

 

Tout sur Wolverine

Publié dans COMICS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pitbull 01/10/2007 09:16

Serval : toute une époque! Mais pourquoi avoir changé ensuite le nom, ça lui allait bien, finalement!