SERIE A - 4° Journée

Publié le par DEVOTIONALL

Tous les favoris pour le titre se sont plus ou moins loupés, lors de cette étrange quatrième journée. Le Milan AC avait été le premier à perdre des plumes samedi soir, en se contentant d'un nul 1-1 face à Parma, à San Siro. La différence de motivation entre la Champions et le championnat a encore joué des tours aux hommes de Ancelotti, qui a parlé à juste titre de "nouvelle occasion manquée". Dimanche, superbe match entre la Roma et la Juventus, qui se sont neutralisé 2-2. Mais les romains pourront avoir des regrets, après un match nettement dominé, mais aussi 20 dernières minutes sur les rotules, à cause de la fatigue accumulée mercredi face à Kiev. Et à la suite d'une remise en jeu tardive, l'arbitre fait justement changer la touche de camp, et Iaquinta parvient à suprendre de la tête la défense giallorossa, déjà la tête sous la douche. Un coup du sort presque absurde, donc, avec durant le match un Totti décisif et un Del Piero à la retraite. L'Inter continue de souffrir et se contente d'un nul 2-2 à Livorno après un match pyrotechnique, plein d'occasions et de moments forts. Mais les toscans ne rougissent pas face aux champions d'Italie, et il faut un doublé d'Ibrahimovic, et des arrêts miraculeux de Julio Cesar pour que la bande de Mancini s'en sorte indemne. La Fiorentina et Palermo sont les grands gagnants du jour, en ramenant respectivement 3 points de Catania et Cagliari, tandis que l'Atalanta bat la Lazio à la dernière seconde, grâce à un Zampagna " à la Ronaldinho " depuis quinze jours. En soirée, le derby de Genova, attendu depuis douze ans, se termine par un décevant 0-0 et beaucoup trop de tension, avec de nombreux incidents en soirée qui ont bien failli provoquer le renvoi du match. Douze ans d'attente pour ça, certains tifosi sont vraiment des triples buses.

L'UOMO +

Francesco TOTTI ( Roma )   Auteur d'un doublé face à la Juventus, Totti se ballade en première mi temps et fait ce qu'il veut sur le terrain. Contrôles parfaits et capacité de distribuer une grande quantité de ballons en or, il est l'âme de la roma qui démarre cette saison en fanfare. Reste à voir ce que feront les giallorossi sans leur capitaine, en cas de blessure, par exemple. Mais pour le moment, c'est assez spectaculaire...

L'UOMO -

Alessandro DEL PIERO ( Juventus )   Après avoir joué le pire match de sa carrière contre la France, Ale récidive à Roma. Même un retraité asmathique aurait pu produire plus de jeu. Incapable de bons gestes, complétement égoïste et fumeux, Del Piero se permet en outre de rater le penalty généreux obtenu par Nedved, le cascadeur aux boucles blondes. Remplacé par Palladino, il apporte enfin une contribution à l'équipe ... en applaudissant et encourageant ses coéquipiers. Du grand art.



Les buts de la 4° journée

 

MILAN-PARMA


SERIE B

Rien ne semble devoir stopper BRESCIA en série B, qui remporte sa cinquième victoire en 5 rencontres face à Messina. Certes, Biancolino a été le premier de la saison à marquer un but à la défense lombarde ( victoire 3-1 ) mais cette dernière a été vite rassuré, les "rondinelle" ayant ouvert le score dès la 1° minute! Derrière, la grande surprise s'appelle ALBINOLEFFE, autre club de Lombardie, mais qui possède un budget ridicule, et est l'expression d'un petit bourg sans histoire, aux portes de Bergame. Avec son bomber Cellini, auteur d'un doublé et de six buts cette saison, l'Albinoleffe est allé prendre trois points sur le terrain de Modena, une vraie performance. Mantova s'incline à la surprise générale 0-1 à domicile face à des pisans étonnants : trois matchs en déplacement et trois victoires pour Pise, mais deux rencontres et deux défaites à domicile. L'ASCOLI se rassure en battant à la maison une faible formation de la Spezia, alors que CHIEVO VERONA confirme ses prétentions de retrouver de suite l'élite, en prenant trois points à Frosinone. Belle prestation de LECCE qui ne fait aucun cadeau à l'Avellino et gagne 2-0 en Campanie. A noter aussi le joli succès du néo promu GROSSETO qui fait tomber Rimini, pourtant candidat sérieux à la Serie A. Enfin BOLOGNA finit enfin par convaincre, et c'est la Triestina qui en fait les frais, battu séchement 1-3 à la maison. 

 

Publié dans CALCIO

Commenter cet article

DEVOTIONALL 25/09/2007 14:29

Alors, on refait le match, comme dirait Eugène Grossomodo. En fait la remise en jeu a été changé car non effectuée à l'endroit correct : Cicinho s'est avancé de dix bon mètres. Le problème est que dans ce cas la touche ne change pas de main, juste un carton au brésilien. Le pénalty de Nedved est correct : sur un angle vu du coté gauche, on voit le pied du défenseur qui lui ecrase la cheville de coté. Certes le tchèque énervant se jette comme un champion de natation, mais contrairement à ce que je croyais moi aussi, donner pénalty est normal. Totti est aussi légèrement hors jeu sur le 1° but, mais c'est du millimètre. Rome a de toutes façons largement dominé les débats, avec un seul point négatif : des limites caractérielles, ce qui sera le grand ennemi des giallorossi ces prochains matchs.

Hutako 25/09/2007 13:21

Une remise en jeu tardive, Cicinho garde même pas deux seconde la balle. L'arbitre donne un carton à Mancini pour simulation, ce qui est tout à fait normale, mais par contre quand c'est Nedved qui simule en surface c'est penalty avec en prime un carton jaune pour De Rossi. Bref la Juventus est belle et bien de retour en serie A. Le plus dur reste à venir pour Rome qui doit enchaîner demain soir la Fiorentina, samedi l'Inter et mardi soir Manchester United.