THE ORANGE LIGHTS " Life is still beautiful "

Publié le par DEVOTIONALL

L'orange a plusieurs interprétations possible. Pour l'automobiliste prudent, l'orange signifie rouge imminent, et la nécessité de ralentir. Pour le chauffard, la volonté d'accélerer avant qu'il ne soit trop tard. Pour les centristes et les déçus de la politique française, c'est le signe de ralliement à François Bayrou. Désormais, pour les amateurs de bonne musique, l'orange sera le signe du grand retour de la pop anglaise, dans ce qu'elle a de plus frais et romantique. Oui messieurs!

Prenez un shaker. Mettez y une bonne pincée de Coldplay première mouture, ajoutez y du James Blunt le talent en plus, et assaisonnez le tout d'influences Richard Aschcroft/The Verve. Le cocktail est très savoureux et se nomme THE ORANGE LIGHTS. A l'ère de la musique qui fait exploser la limite de décibels, des crossovers techno/rock, ce groupe revendique ses racines profondément ancrées dans la pop la plus mélodique, et la plus ingénue, avec cette touche d'infernal optimisme presque irritant, mais qui fait qu'on se sent si bien quand l'écoute est finie.

Jason Hart, le chanteur de ce groupe, a une voix posée à merveille et surjoue bien moins qu'un Chris Martin, par exemple. Voilà qui donne envie de suivre le gaillard dans ses comptines romantiques.Coté production, pas de surprises! On retrouve Ken Nelson, collaborateur de Coldplay, justement, et l'entourage de feu The Verve! Le groupe se dépeint comme une formation épique, qui aime la musique des grands espaces, et les guitares soul. Jason est pétri de talent pour la composition, il a d'ailleurs derrière lui un passé glorieux de guitariste pour Spiritualized, groupe mythique de votre serviteur. On peut presque d'ailleurs parler de Spiritualized pour grand public, quand on évoque nos lumières oranges.

 L'album se déroule paresseusement comme une bande son idéale pour un film sur la joie de vivre et le retour à l'optimisme. Life is still beautiful, la vie est toujours merveilleuse, c'est le titre, et ce n'est pas un hasard.Les pépites sont légions sur cet album. signalons parms les plus beaux, Let the love back in ou bien encore le splendide Whats missing in your life. Des morceaux qui vous rentrent en tête et ne vous quittent plus, que vous allez fredonner pendant des jours, et qui en plus sont musicalement bien construits et intelligents. Tout ce que la musique française cherche en vain, cette légèreté, cette souplesse pop, que les britanniques ont dans le sang, vient encore de produire un nouveau épiphénomène, pour le moment. Si Kurt Cobain avait été un peu moins depressif et plus positif, il aurait applaudi des deux mains : ce groupe est fait pour vous donner l'envie d'aller de l'avant et voir le ciel plus bleu qu'il ne l'est. Revigorant, et parfois, cela fait du bien, vraiment. (7,5/10)

Publié dans MUSIC

Commenter cet article