TINTIN AU CONGO : La polémique

Publié le par DEVOTIONALL

TINTIN, le célèbre reporter à la houpe, bourlingueur infatigable, affublé de son caniche qui parle ( Milou ), va t'il finir à l'index? Nos voisins britanniques se sont offusqués à la lecture ( tardive, il est sorti il y a plusieurs decennies...) du premier volume en couleurs des pérégrinations du jeune héros. Dans TINTIN AU CONGO, notre enqueteur mène une étude anthropologique des plus sommaires : échoué dans une mission catholique, il devient dès lors le gentil blanc de service au milieu de féroces canibales, amadoue les autochtones avec de la verroterie de pacotille, et trucide les espèces rare avec le sourire aux lèvres. Shocking!

Mais alors TINTIN est-il raciste? Son créateur, Hergè, n'a pas toujours été sans peur et sans reproche. Son entente cordiale avec les forces d'occupation, durant la 2° guerre mondiale, ne plaide pas en sa faveur. Les dialogues de Tintin au Congo fleurent bon une certaine époque colonialiste que les lecteurs d'aujourd'hui ne réussissent plus à concevoir. C'est là où Dieudonné n'a pas si tort ( pour le reste le pauvre a grillé son disque dur depuis longtemps... ) : le black africain, c'est avant tout, dans l'imaginaire européen, l'esclave, le sous-homme, le sauvage que le bon blanc chrétien vient civiliser et instruire, à coups de pompes ou de fouets s'il le faut. Tintin au Congo est le reflet d'une époque répugnante, mais qui est celle sur laquelle nous avons bati notre pseudo respectabilité d' aujourd'hui, ce qui explique bien des choses.,

Espérons au final que nos amis américains ne lisent jamais Tintin en Amérique ou que les russes n'ouvrent pas un exemplaire de Tintin au pays des soviets : quand notre reporter voyage, les clichés et les bonnes grosses caricatures abondent comme dans un match commenté par Thierry Rolland. Si vos grands parents sont un peu xénophobes, dites vous bien que c'est peut etre en partie ça, l'héritage de Hergé !

Lire la polémique en Grande Bretagne
ICI


TINTIN au Congo : Les autochtones sont ravis!

Commenter cet article

valentini 08/01/2011 10:54



Le tintouin français (roman)

Au bout de la nuit, Tintin, l'idole des jeunes
de 7 à 77 ans, un poilu belge,
qu'a vu des cow-boys et le nègre du Congo,
qu'en a vu du pays et bouffé du coco,

_le lecteur, aimera-t-il cette

(lire la suite sur instants-fugaces.net)



zarmagh 14/05/2010 23:07



La colonisation c’est l’histoire du monde. Il est naturel que certains
dominent, ils n’ont pas à s’excuser d’être les plus forts. Et les perdants n’ont pas à exiger le respect des droits de l’Homme lorsque l’envahisseur est blanc puisque ces droits n’existaient même
pas chez eux avant l’invasion occidentale. (XYR)



Tommawack 26/07/2007 22:39

Quel dommage que ce M. Hergé ne fasse pas d'illustrations pour National Hebdo...

Tangra 26/07/2007 19:45

Les grands parents de mon ami ont vécu au Congo belge il y a de ca 50 ans, en tant que ??colonisateurs?? belges. Je suis tombée récemment chez eux sur un bouquin qui date d'à peu près cette époque, et où un sociologue? entropologue? décrit de facon très scientifique les populations indigènes. Ce qu'il voit sont des primitifs arriérés. On y lit des choses du genre (je paraphrase, mais l'idée y est) "Chez les enfants on trouve une certaine intelligence, mais elle est vite absorbée par l'inculture ambiante". Je ne me souviens pas des détails, mais une chose est sûre: c'est à mourir de rire, tellement ca paraît naïf aux yeux du lecteur contemporain que je suis. De nos jours, aucune personne éduquée ne prendrait ce livre pour un écrit sérieux (quoique, peut-être les racistes les vrais, je n'en sais rien). Les grand parents de mon ami non plus d'ailleurs, même s'ils ont vécu à cette époque (ils n'en sont pas très fiers je pense).Tout ca pour dire que l'image du noir-être inférieur fait partie de notre histoire très récente. Je pense que tout le monde est d'accord sur les dangers à oublier le passé, surtout le passé peu glorieux. Il me semble donc plus judicieux, plutôt que de proscrire la lecture de "Tintin au Congo", d'accompagner l'album d'une notice explicative, une remise en contexte, ou que sais-je. Et évidemment, comme "Tintin" est lu par des enfants, il faut être vigilant.

DEVOTIONALL 27/07/2007 14:20

Je suis largement d'accord. Apprenons leur donc à resituer une oeuvre dans son contexte, plutôt que de censurer bêtement.

Systool 26/07/2007 18:17

Ah oui, j'ai lu cette histoire et ça m'a fait sourire plus qu'autre chose... c'est vrai que c'est tout un contexte, une époque différente, et qu'un lecteur britannique dans une bibliothèque soit allé se plaindre pour cela me fait bien marrer... du coup, il semblerait qu'on ait contacté des habitants du Congo qui ont estimé que les blancs étaient déteints comme des individus stupides dans TINTIN AU CONGO... comme quoi! Ca n'a pas l'air de choquer ceux que l'on pourrait croire... SysTo