THE SUBWAYS "Young for eternity"

Publié le par DEVOTIONALL

Dans la série : la brit pop-rock est eternelle, voici encore un de ces groupes britaniques inconnus en nos contrées, et qui débarquent avec de solides arguments pour se tailler une place dans votre discothèque : THE SUBWAYS. Ce groupe de la banlieue de Londres est composé des très jeunes Billy Lunn, guitares, chant, Charlotte Cooper, basse, chant, et Josh Morgan, batterie, frère du chanteur/compositeur. Billy n'a pas Morgan comme patronyme car il voulait éviter l'assonance avec le leader des Smashing Pumpkins ( Billy Corgan ), même s'il se défend de cette théorie dans les interview.

Les atous de ce groupe sont classiques, mais efficaces : fraîcheur des compositions,un mélange de punk, de rock et de pop, basé le plus souvent sur une ligne mélodique très agréable. Rien de bien révolutionnaire, surtout pour une formation londonienne, mais le tout est exécuté avec crédibilité et un certain talent. Pas comme mes voisins étudiants qui jouent de la gratte du matin au soir, et qui ecorchent vif tous les standards acoustiques de ces trente dernières années. Marre de ces branleurs mélomanes.

Le premier album du groupe, dont vous avez pu entendre un bon extrait dans notre emission de samedi, est pourtant sorti fin 2005 en Angleterre. Mais c'est seulement maintenant que la France semble prendre conscience de l'existence de cette jeune formation, qui bénéficie en plus du soutien de votre blog favori : leur carrière va pouvoir décoller! Parmi les morceaux les plus envolés nous citerons "Holiday" et ses guitares enragées, le tubesque "Rock & Roll Queen", "City Pavement" sa rythmique d'enfer et ses chœurs énervants, "Young For Eternity" et sa basse impeccable. Sans oublier la ballade "She sun", le clou de cet album, toute en retenue et en finesse.

La bonne nouvelle c'est que le groupe peaufine en ce mioment son second album, en ecremant ses 25 démos qui servent de base à son travail. Ils sont à Los Angeles pour travailler avec Butch Vig, ex producteur de Nirvana et sorcier du son rock bien lourd. Si nous ne tenons pas encore là les nouveaux nouveaux Beattles ( les nouveaux tout court, Oasis, ont déjà fini la bouteille et l'inspiration depuis des lustres... ) nous avons tout de même de quoi passer trois bon quart d'heure avec un groupe qui pourrait bien percer en France, patrie chérie des Michel Sardou et autres Hélène Ségara. C'est pas gagné.

THE SUBWAYS   "Youg for eternity"   (7/10)

Le site officiel du groupe

Interview en anglais des Subways

 

THE SUBWAYS Album de la semaine sur Canal Plus

Commenter cet article