ERASURE : Light at the end of the world

Publié le par DEVOTIONALL

Le journal des culturés présente :
ERASURE : MUSIC FOR MEN ?

 

Nouvel album d'ERASURE cette semaine : au croisement des chemins entre le groupe culte et les has been total, le duo Vince Clark/Andy Bell a encore frappé. Devotionall le blog sera probablement le seul site 100% hétéro a chanter les louanges de Light at the end of the world; profitez en !

ERASURE est en fait un groupe britannique de techno-pop créé en 1985 à Londres en Angleterre par ANDY BELL et VINCENT CLARKE (claviers, ex tête pensante de Depeche Mode, dont il fut le premier compositeur, auteur entre autre du mythique Just can't get enough )

Après quelques expériences en tant que producteur, ce dernier veut monter un nouveau groupe. Il passe une petite annonce dans le Melody Maker. C'est ANDY BELL qui fera l'affaire. ERASURE donne une première prestation publique en décembre 1985 au London's Heaven Nightclub. C'est un flop.
Mais le succès les attend au tournant avec surtout le méga-hit "sometimes" (n°1 en Afrique du Sud le 27/04/1987 pour 2 semaines, n°2 en Allemagne et en GB, n°3 en Suisse et n°10 en Autriche) enregistré à Londres. En 1987, VINCE fait l'acquisition d'une propriété à Amsterdam en Hollande et ERASURE réussit à ouvrir des concerts pour les DURAN DURAN. Quelle gloire!

Défenseurs des droits des animaux, les ERASURE participent en 1991 à l'album "TAME YOURSELF". En 1992, sort le fameux E.P. "ABBA-ESQUE" (n°1 en GB le 13/06/1992 pour 5 semaines, n°1 en Suède, en Autriche, Grèce ...) constitué de 4 hits, 4 reprises de ABBA dont "lay all your love on me".
L'année même, VINCENT CLARKE déménage pour l'Essex en Angleterre où il fait construire une maison ronde adjuvant à un studio d'enregistrement, Ammonite où sont enregistrés pas moins de 5 albums de 1994 à 2003. 2003 est aussi l'année pendant laquelle VINCE aménage dans le Maine aux USA. Le 17 mai 2004, il se marie à New York avec sa copine de longue date, TRACY. Andy Bell, lui, n'est pas marié, et pour cause : il est homosexuel declaré et milite activement pour les droits des gays.

Parmi les albums incontournables du groupe, citons THE CIRCUS (1986) qui regorge de tubes pop faciles qui se nichent dans le cerveau et ne le quittent pas. WILD est un autre disque dans le genre. en 1990 sort CHORUS, qui ajoute un bon nombre de rythme robotique plutôt plaisant. Superbes albums sont en 1994 l'éponyme ERASURE, sombre et truffé de mélancolie pop. Puis en 2000 c'est le classieux LOVEBOAT, du Sinitra a la sauce techno pop, chapeau bas les artistes! 

Le nouvel album s'appelle LIGHT AT THE END OF THE WORLD. Première évidence, ceux qui detestent le style du groupe ne vont pas commencer à aimer aujourd'hui : c'est très synthé pop, très sucré, très Erasure. Les titres sont parfois surchargés en effets house / dance un peu lourds, et on peut regretter un manque de subtilité sur les arangements de plusieurs morceaux ( comme sur Sucker for love ). Mais nous trouvons aussi de bien bons moments. Storm in a tea cup est émouvant et puissant, Glass Angel a la classe des meilleurs jours, et le single I could fall in love with you est évident et bien dans la tadition erasurienne. Un album qui apporte finalement bien peu de nouveautés dans la saga Bell/Clarcke mais qui ne méritera pas les dards aiguisés de la critique qui s'empressera, dans nos contrées de le descendre systématiquement, sans l'écouter. C'est vrai que les Fatals Picards, c'est quand même autre chose, non ? (6,5/10)

                         
Erasure : Sans moustachu et sans motard, et ça marche!

Et enfin, un retour sur l'événement de la soirée d'hier :
LE TRIOMPHE DU MILAN AC EN FINALE de champions league!
Eddy remporte un bonnet par la même occasion.
Quand même, quelle classe ces milanais !


                             mald.jpg
                          

Commenter cet article

Tommawack 24/05/2007 23:12

C'est quoi ce bordel, t'as mis des fenêtres de pub qui s'ouvrent automatiquement quand on va sur ton blog ?

Sale capitaliste berlusconien, va... ;-)

Tommawack 24/05/2007 23:08

Bon, j'avoue, z'étaient les plus forts, et franchement il y a de si bons joueurs dans cette équipe qu'on ne peut pas ne pas les aimer, même quand le foot italien et ses clubs vous sortent par les trous de nez...

Mais on peut toujours penser qu'en théorie en début d'année ils auraient du être en série B et sortis de la ligue des champions, non ??

Menson spéciale à Gattuso, travailleur infatigable si nécessaire à son équipe.

DEVOTIONALL 26/05/2007 00:17

Désolé pour ces pages de pub intempestives, que je ne contrôle pas. Je vais voir ce que je peux faire...