MAIS QUI EST DONC NICOLAS SARKOZY ?

Publié le par DEVOTIONALL

Il est donc notre nouveau président, à tous, n'en deplaise à beaucoup. Il se définit d'ailleurs comme l'homme du rassemblement. Du renouveau, le symbole d'une nouvelle façon de faire de la politique. C'est très culotté, surtout de la part de qui fut ces cinq dernières années ministre des finances et de l'intérieur, et figure de proue du parti au pouvoir. Mais ses talents de tribun ont réussi à eclipser ces faits tous simples, grâce aussi à toute une machinerie médiatique à son service ou fortement conditionnée. Mais qui donc est vraiment notre nouveau président, dans les faits, hors de toute passion politique, partisane ou opposante?

Les parents

Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa est le fils d'un aristocrate hongrois, Pal Nagy-Bocsa y Sarközy, né à Budapest en 1928 où la famille possède des terres et un château (à Alatayan, à 100 km de Budapest). En 1944, Pal Nagy-Bocsa y Sarközy s'exile avec sa famille à l'arrivée des Russes, d'abord en Autriche puis en Allemagne. Pal Nagy-Bocsa y Sarközy s'engage pour 5 sans la Légion Étrangère à Baden-Baden. Après avoir fait ses classes en Algérie à Sidi Bel-Abbès, il est déclaré inapte au service. Il est démobilisé à Marseille en 1948. Il fait franciser son patronyme et se nomme désormais «Paul Sarközy de Nagy-Bocsa». Il s'engage alors dans la publicité. En 1949, Paul Sarközy de Nagy-Bocsa rencontre Andrée Mallah, étudiante en droit, fille d'un médecin juif de Salonique

Le petit Nicolas and Co

Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa (plus connu sous le nom simplifié de Nicolas Sarkozy) voit le jour le 28 janvier 1955 à Paris dans le XVIIe arrondissement. Son frère, Guillaume Sarkozy, est né en juin 1950 et deviendra plus tard vice-président du Medef. Guillaume Sarkozy fut chargé de mission à la direction de la sécurité civile au ministère de l'intérieur sous Giscard d'Estaing. Il fut le PDG des Tissages de Picardie (Somme) qu'il dirige puis rachète à la famille de sa première femme. Aujourd'hui les Tissages viennent d'être liquidés, failite complète. Après son entrée au Medef, il a supervisé la Commission sociale et l'Union des Textiles dont il devient le vice-président. François, né en 1957, est le deuxième frère de Nicolas. Il sera pédiatre puis chercheur en biologie. En 1959, le père de Nicolas Sarkozy quitte le domicile conjugal. La mère reprend alors ses études et devient avocate au barreau de Nanterre. Paul Sörkozy de Nagy-Bocsa va se remarier trois fois et aura deux enfants de son second mariage: Caroline et Olivier. Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa (Nicolas Sarkozy) est un élève plutôt médiocre au lycée privé Saint-Louis de Monceau; il sera obligé de redoubler sa sixième au lycée Chaptal. Il obtient son baccalauréat B de justesse en 1973 (sans mention). La famille Sarközy de Nagy-Bocsa s'installe à Neuilly.

Nicolas grandit... ( enfin bon, pas beaucoup... )

Nicolas Sarkozy (on va raccourcir son nom) adhère à l'UDR en 1974. Son premier éclat restera son élection comme conseiller municipal RPR de Neuilly en 1977 (jusqu'en 1983). Nicolas va faire ses études à l'université Paris X et sort du chapeau de Merlin un diplôme en Droit Public et en Sciences Politiques (Maîtrise de Droit Privé en 1978) puis il entre à l'Institut d'Études Politiques de Paris sans parvenir à obtenir le moindre diplôme. Le 23 septembre 1982, Sarko épouse Marie-Dominique Culioli, la fille d'un pharmacien Corse (Vico, au nord d'Ajaccio) dont il a deux fils, Pierre (né en 1985) et Jean (né en 1987). Le témoin de son mariage n'est autre que Charles Pasqua (...). En 1980, il devient le président du "Comité de soutien des jeunes à la candidature de Jacques Chirac". En 1981, Nicolas s'interroge. Il voudrait bien devenir journaliste (comme Hervé Gaymard) mais il préfère passer son Certificat d'Aptitude à la profession d'avocat comme sa mère. Il entre au cabinet de l'avocat Guy Danet.

Nicolas à la récré : un vrai boute en train

La carrière de Nicolas

En 1983, à 28 ans, il s'oppose au témoin de son mariage Charles Pasqua et devient maire de Neuilly-sur-Seine (poste qu'il conservera jusqu'en 2002). De 1983 à 1988, il est Conseiller régional d'Île-de-France. En 1986, Nicolas Sarkozy rencontre Cécilia Maria Sara Isabel Ciganer Albenizil (1), la femme d'un célèbre animateur de télé, Jacques Martin. De 1986 à 1988, il est Vice-Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, chargé de l'enseignement de la culture. En 1987, Nicolas Sarkozy est chargé de mission pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques au sein du ministère de l'Intérieur de Charles Pasqua dans le Gouvernement de Jacques Chirac. Il est élu député en 1988. De mars 1993 à janvier 1995, il est ministre du Budget et Porte-parole du gouvernement d'Édouard Balladur et sera chargé d'exercer provisoirement les fonctions du ministre de la communication. En 1995, Nicolas s'engage aux côtés d'Édouard Balladur dans la campagne présidentielle contre Jacques Chirac. J. C. est élu président et ne file aucun poste au petit Nicolas... On peut penser que c'est à ce moment qu'est née son adversion pour Jacquot.

Nicolas devient Sarko

Le 23 octobre 1996, Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa (Nicolas Sarkozy) épouse Cécilia Maria Sara Isabel Ciganer Albenizil à Neuilly-sur-Seine. Cécilia devient dès lors Cécilia Sarkozy. Nicolas et Cécilia auront un fils, Louis, né en 1997. Nicolas Sarkozy fait de son épouse sa conseillère et même son chef de cabinet en tant que président de l'UMP. Dès 1993, Nicolas était membre du bureau politique du RPR. Il en fut le Porte-Parole de 1995 à 1997 puis le secrétaire général de 1998 à 1999. En 1999, il devient le temps d'un soupir président du RPR. Il conduit la liste RPR aux élections européennes qui sera couronnée par une défaite éclatante. En 1999, Nicolas est élu député au Parlement européen (Union pour l'Europe). Il cède son siège à Brice Hortefeux ( ami de longue date ), président du Comité départemental RPR des Hauts-de-Seine (nommé ministre aux Collectivités territoriales par Dominique Galouzeau de Villepin  le 2 juin 2005). En 2002, Nicolas s'active pour la réélection de Jacques Chirac. Plof ! Chirac préfère Jean-Pierre Raffarin comme Premier ministre... De mai 2002 à mars 2004, Nicolas Sarkozy disposera du ministère de l'Intérieur et de la Sécurité Intérieure dans les gouvernements Raffarin 1 et Raffarin 2. Du 31 mars 2004 au 29 novembre 2004, il est ministre de l'Économie et des Finances dans le gouvernement Raffarin 3. Suite au départ d'Alain Juppé pour causes judiciaires, Nicolas Sarkozy est parachuté président de l'UMP avec 85,1 % des voix. Il doit démissionner de l'Économie et des Finances sur ordre de Jacques Chirac. Nicolas est remplacé par Hervé Gaymard. Après l'éclatante victoire du "Oui" au référendum de Jacques Chirac le 29 mai 2005, Nicolas Sarközy  retrouve son super-ministère de l'Intérieur dans le nouveau gouvernement de Dominique de Villepin qu'il cumule avec la présidence de l'UMP malgré l'interdiction imposée par Jacques Chirac le 14 juillet 2004... Ces derniers mois voient la mise en scène d'une grande soap opera à la Française : les problèmes conjugaux de Nicolas et de sa femme volage. Cecile serait partie pour les Etats-Unis où elle serait aller rejoindre sa nouvelle flamme Richard Attias, homme d'affaire marocain. Mais tout est bien qui finit bien : la voici de retour à Paris avec son petit mari, bien que la réelle cohésion du couple soit souvent mise en question par beaucoup d'observateurs.

Et puis c'est la grande présidentielle 2007 : SARKO PREMIER accède au trône de France et part méditer sur un yacht ancré au large de Malte. Premier soufflet à la misère qui règne dans son propre pays, le Roi de France sera t'il capable d'entendre les doléances de son peuple, avant que celui ci soit sous ses fenêtres?

(1) Cécilia Maria Sara Isabel Ciganer Albeniz est née le 12 novembre 1957 à Boulogne-Billancourt. Elle est la fille d'André Ciganer (un Russe ayant quitté l'URSS) et de Diane Albeniz (Une Espagnole fille d'un ambassadeur). Elle s'essaie aux études de Droit, mais on la verra surtout la nuit comme "mannequin cabine" chez Scaparelli. Elle abandonne le droit et devient attachée parlementaire de René Touzet, sénateur de l'Indre et ami de son frère (Gauche démocratique). Le 10 août 1984, elle épouse Jacques Martin, animateur de l'École des Fans. En 1989, elle rejoint Nicolas Sarkozy en compagnie de ses deux filles et divorce en quatre mois. «Tu as de la chance de ne pas habiter à Neuilly, on a un drôle de maire là bas...» murmurera (assez fort) Jacques Martin à un bambin sur un plateau de l'École des Fans. Cécilia épouse Nicolas Sarkozy à Neuilly-sur-Seine le 23 octobre 1996.


Ouf ! Nous voilà tous rassurés! Sous vos applaudissements...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tommawack 10/05/2007 00:38

Il va finir par te demander de rédiger sa bio !