RADIO DEVOTIONALL 13 - L'education sentimentale

Publié le par DEVOTIONALL

 

   

RADIO DEVOTIONALL épisode 13 est donc disponible avec au sommaire :

Le journal des culturés : Nouveautés musicales ( Kings of Leon, Fountains of Wayne... ) et cinématographiques ( Zodiac ). La semaine sur le blog, un retour sur l'actualité de votre blog favori. Les coups de ManuX, entre la honte des cantines qui rationnent, et la joie de retrouver la vie active! Enfin une spéciale Toscane, retour sur un week end au soleil!

Et notre programmation musicale avec CHEMICAL BROTHERS Out of control - CRIPPLED BLACK PHOENIX Really, how did i'd get this way? - FOUNTAINS OF WAYNE Someone to love - THE TEARS Refugees - REM Nightswimming

Bonne écoute à tous! Si vous n'avez pas reçu l'émission dans votre boîte mail, manifestez vous tout de suite, il n'est jamais trop tard!

 

 Ah les classiques français, ah les oeuvres romantiques, où de jeunes héros innocents fanent à l'ombre de femmes qu'ils n'osent approcher, et qui les dédaignent du haut de leur piedestal. Un peu dans cette veine, même si avec quelques différences fondamentales, voici donc L'EDUCATION SENTIMENTALE, un des chefs d'oeuvre de Flaubert.

L'histoire se résume à ceci : Sur le bateau qui le ramène à Nogent, Frédéric Moreau, jeune bachelier, a le coup de foudre pour Madame Arnoux, femme d'un spéculateur qui finira ruiné. Si elle lui avoue, fort tard, qu'elle partage son amour, elle ne lui cédera jamais. Peut-être le regrette-t-elle lors de leur dernière entrevue, 27 ans plus tard. Entre temps, Frédéric Moreau, riche d'un héritage qu'il n'espérait plus, aura eu avec Rosanette, une demi-mondaine, une liaison et un enfant qui mourra. Il aura refusé le mariage avec Madame Dambreuse, veuve d'un banquier opportuniste, aura vu son meilleur ami épouser Mademoiselle Roque, qui n'attendait pourtant que lui, et aura assisté de loin à la révolution de 1848 et au coup d'état de Napoléon III

Frederic, le héros du livre, est un personnage fondamentalement "raté de la vie". Il dispose de bonnes cartes mais ne sait pas les jouer, et manque cruellement de timing et d'audace dans ses choix. De son livre, Flaubert ecrit « Je veux faire l'histoire morale des hommes de ma génération ; "sentimentale" serait plus vrai. C'est un livre d'amour, de passion ; mais de passion telle qu'elle peut exister maintenant, c'est-à-dire inactive. Le sujet, tel que je l'ai conçu, est, je crois, profondément vrai, mais, à cause de cela même, peu amusant probablement. Les faits, le drame manquent un peu ; et puis l'action est étendue dans un laps de temps trop considérable. Enfin, j'ai beaucoup de mal et je suis plein d'inquiétudes. » Un auteur qui doute, voilà qui ravira les lecteurs épouvantés par ce pavé austère : pas d'image en plus dans les éditions récentes, ni de film blockbuster à l'américaine pour gagner du temps, on imagine le désarroi du collègien qui devra se taper plus de deux cents pages pour un peu de détails croustillants, et encore, bien bien prudes. L'Education sentimentale avec Clara Morgane, ça n'a jamais été tourné!

Alors pouquoi le lire, pourquoi le recommander? Parce que certains dialogues, surranés et désuets, sont à pisser de rire, en notre époque où le style fait cruellement défaut ( pisser de rire, quelle vulgarité... ). Car ce type de vie un peu ratée, pleine d'actes manqués, de peut être et de et si, peut être celle d'un peu n'importe qui. Parce qu'au final, c'est un classique, et il y aura bien un motif à cela, bande d'incultes. Rien ne vous empêche d'écouter Radio Devotionall en même temps!

 

 

Commenter cet article